Les Echos - Selon les données publiées ce matin par le BIT, le taux de chômage est ainsi revenu à son plus bas niveau depuis début 2009 en France métropolitaine à 8,2 %. Même s'il reste encore élevé par rapport à la moyenne européenne, c'est une bonne nouvelle à laquelle s'ajoutent des tendances positives pour les jeunes et les chômeurs de longue durée (moins pour les seniors).

L'économie française, même au ralenti, crée un peu plus d'emplois que prévu. Les réformes engagées et à venir (assurance chômage, formation continue, etc.) devraient continuer de favoriser ce mouvement pourvu que les risques de récession, qui font actuellement plonger les marchés, ne se concrétisent pas.