la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 8518
Aujourd'hui : 580
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Douai - ancienne fonderie de canons

la fameuse Furibonde, un canon de 2 050 kg, qui rappelle l'importance de l'ancienne fonderie de Douai, édifiée en 1669 sur ordre . wikipedia - En 1667, Douai devient ville française. Louis XIV décide d'en faire un centre militaire important : il y fait installer des casernes, un arsenal, une école d’artillerie et une fonderie de canons. Cette dernière est édifiée en 1669 sur l'emplacement de l'ancien château des comtes de Flandre. Louis XIV en confie l’exploitation aux frères Jean-Jacques Keller et Hans Johann-Balthazar Keller vom Steinbock, fondeurs suisses très réputés. En 1696, elle passe à la famille Bérenger dont Jean-François Bérenger né à Douai en 1725 en reprend les rênes en 1747, il aura la charge de remonter la fonderie de Strasbourg. La fonderie de Douai sera ainsi gérée par cette famille jusqu’en 1819.

À partir de cette date et jusqu’à sa fermeture le 31 décembre 1867, elle sera dirigée par des officiers d’artillerie. Des bâtiments de la fonderie de Louis XIV, il ne reste aujourd’hui que le mur circulaire et le portail d’entrée.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet