la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 26302
Aujourd'hui : 71
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Renault resiste et limite les dégâts sur la première moitié de 2019

Les Echos - Julien Dupont-Calbo - Fortement pénalisé par la déconfiture de son partenaire Nissan, dont il détient 43 %, le bénéfice net du Losange a chuté de moitié sur les six premiers mois de l'année. Le constructeur français a limité le recul de sa marge opérationnelle (de 6,4 % à 5,9 %) mais il a revu sa prévision de chiffre d'affaires, qui devrait désormais « être proche de l'an dernier ». Des résultats « aidés par la comptabilité », soulignent des analystes.

Renault revoit à la baisse son objectif de chiffre d'affaires annuel

« Renault résiste ».

Le directeur général du groupe, Thierry Bolloré, a insisté sur ce point en présentant les résultats semestriels du Losange - les premiers depuis qu'il se trouve aux manettes opérationnelles, dans le sillage de l'affaire Ghosn. Malgré le repli du marché automobile mondial, malgré les négociations complexes et chronophages menées ces derniers mois avec Nissan ou avec Fiat-Chrysler, le constructeur tricolore a de fait limité le recul de sa marge opérationnelle, de 6,4 % à 5,9 % sur les six premiers mois de 2019.

Commentaires

1. Le dimanche, 28 juillet 2019, 16:16 par Mèkilékon

https://news.autojournal.fr/news/15...

2. Le dimanche, 28 juillet 2019, 16:24 par Mèkilékon

Petite réflexion personnelle sur l'auto :

On peut souvent lire des articles qui parlent de différentes fonctions auto. qui sont ou deviendront "intelligentes".
L'on y cite : les boite de vitesses intelligentes (boites automatiques), le système de freinage ou de régulateur de vitesses intelligent, le moteur intelligent (coupure d'alimentation d'une partie des cylindres, pour économiser), etc.

Du coup, avec tous ces systèmes intelligents ou prétendus tels,..il ne restera plus que le conducteur pour rester ABRUTI!! Le maillon faible, en quelque sorte...Comme toujours.

 

PIWI : "A....BRUT ... de fonderie" comme on dit, comme  ils disent ?

3. Le lundi, 29 juillet 2019, 14:05 par Mèkilékon

Et en tant que conducteur moi-aussi..je me sens visé, comme tout le monde !!

Mais blague à part, le véhicule autonome dont on nous rebat les oreilles me semble être un exemple de lubie et d'aveuglement "technocratique", qui risque de mobiliser (ou plutôt, de voir gaspillé) beaucoup d'argent pour une parfaite inutilité, car aucun système n'est capable d'avoir une fiabilité totale. Est-ce là l'unique problème de l'humanité : se déplacer dans des voitures dites "autonomes" ? Foutaises...

Il y a bien d'autres gigantesques défis techniques et humains à relever, liés à la mauvaise pente que prend le climat, et qui demandent et vont demander toujours plus d'investissements, pour le plus grand bénéfice de l'humanité.

Piwi : "Interrogé au club des Echos, sur ce qu'il pensait  de la voiture autonome, Carlos Ghon avait avoué qu'il n'y croyait pas du tout, d'autant que le plaisir de conduire des conducteurs n'était pas prêt à disparaître."

4. Le mardi, 30 juillet 2019, 08:18 par jaqe W

un autre véhicule autonome s'appelle un "taxi";

 

piwi :" bien vu ".

5. Le mardi, 30 juillet 2019, 11:09 par Michel CHAPUT

Pour mémoire Carlos Tavarès "gérant" de PSA et ex DG de Renault ! à dit récemment au sujet de la voiture autonome:
Lorsque le véhicule sera à 100 % autonome son possesseur pourra se payer un chauffeur !!
A méditer.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet