la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 39923
Aujourd'hui : 337
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CREIL - Incroyable initiative : la visite d'une clouterie

Distinguée, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, la Clouterie Rivierre & Compagnie, nous a stupéfaits à plus d'un titre.

A quelques pas du Lycée Marie Curie où j'ai poursuivi mes humanités, je n'en avais jamais entendu parler.

Comme tout principe, la fabrication de clous ou de pointes semble assez simple. Mais dans les ateliers c'est une forêt de machines à la mécanique plutôt complexe, (en fonte) inventées entre 1891 et 1925 par Maurice Danguin (?) un gadzart particulièrement ingénieux que nous sommes allés voir et.... écouter !!! Nous avons donc, étonnés, découvert dans cette gigantesque salles des 1 000 machines, ces quelques unes en marche, dans un bruit assourdissant et cela; malgré la quantité de graisse qui permet aux trois outils fondamentaux (Poinçons Tiges et Couteaux ) de transformer un fil de fer (voire d'aluminium pour qq cas particuliers). en clous et pointes vendues sous 2800 références par paquet de 5 kg emballés et ficelés sans frou-frou !!! ce n'est pas du fil fourré ...

Aujourd'hui 20 ouvriers accompagnent 325 de ces machines opérationnelles. Un opérationnel site internet permet à cette entreprise qui semble appartenir à "un passé dépassé" de satisfaire une clientèle mondiale, celle de clients nombreux et hétéroclites : charpentiers, tapissiers, cordonniers, maréchal ferrant, luxe, marine ,trains miniatures et bcp d'autres.

70 % des 2 tonnes produites chaque jour sont exportées .... de par le monde !!! On n'aura donc pas le droit de photographier ce patrimoine extra (ordinaire) pour éviter un espionnage de ses très lointains concurrents.

On n'aura communication d'aucun chiffres sur les affaires de l'actionnaire depuis 1935 Forges et aciérie de Commercy dont le nouveau gérant depuis 2006 redonne une vie économique étonnante à cette entreprise qui au XIX e siécle avait 400 ouvriers dans ce bassin industriel majeur CREIL?

C'est à cette étonnante et passionnante visite qu'ensemble Fédération Forge Fonderie , ATF et Amicale des Anciens ESFF nous avaient conviés ce mercredi 11 juin. Nous étions une trentaine à avoir répondu à cet appel pour notre plus grand étonnement.

Commentaires

1. Le jeudi, 13 juin 2019, 11:06 par ppc

Organiser une journée comme celle la ,n est jamais simple et facile, d'autant que les agendas des industriels qui vous accueillent sont parfois perturbés à la dernière minute.
Alors BRAVO à toute l'équipe des bénévoles ,sans qui les associations ne peuvent vivre.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet