la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 10877
Aujourd'hui : 843
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

VILLERS-LA-MONTAGNE - VLM : chômage technique la semaine prochaine

Le Républicain lorrain - Le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi, NDLR) n’aurait pas été validé. Photo RL /René BYCH Photo HD Le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi, NDLR) n’aurait pas été validé. Photo RL /René BYCH

Une réunion s’est tenue mercredi à Paris entre les représentants de l’État, ceux de Jinjiang et de Renault pour statuer sur le sort de Jinjiang industries Europe FVM. Les salariés de la société, qui produit des carters pour boîtes de vitesse, bloquent toujours le départ des pièces construites à Villers-la-Montagne.

« Il n’est pas ressorti grand-chose de cette réunion. Le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi, NDLR) n’aurait pas été validé. Une autre réunion doit intervenir jeudi prochain au ministère afin de trouver un accord entre Jinjiang et Renault », note un élu syndical. Cette réunion pourrait être déterminante pour l’avenir de FVM mais aussi du groupe. « Cela risque d’être : soit 120 personnes sont licenciées à FVM, soit le groupe est placé en redressement judiciaire », reprend le syndicaliste.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet