la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 39940
Aujourd'hui : 354
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fonderie de Bretagne. Une nouvelle ligne de moulage livrée fin octobre ?

Télégramme - Après l’incendie qui s’est déclaré le 15 mai dernier, dans l’un des deux bâtiments de la Fonderie de Bretagne, la ligne principale de moulage est hors d’usage.

Depuis, les deux tiers des 380 salariés de l’entreprise caudanaise sont en activité partielle jusqu’au 30 septembre.

Ce jeudi, un nouveau comité d’entreprise hebdomadaire s’est tenu à l’usine. « Le nettoyage se termine la semaine prochaine. Le démontage au niveau des convoyeurs va commencer en interne, par le service de maintenance », annonce Maël Le Goff, délégué CGT.

Si l’usine a la garantie qu’une nouvelle ligne allait être reconstruite, personne ne connaît encore définitivement les délais : « Le fournisseur qui doit livrer les pièces pour la machine à mouler nous donne un délai de 25 semaines. Ce qui nous amène à la fin octobre, début novembre », poursuit le syndicaliste. Avec une mise en service espérée à la fin de l’année.

Minimiser le chômage partiel Laurent Galmard, le directeur du site, nuance : « Ce sont des hypothèses de livraison et des plannings pas du tout optimisés. Des délais pas recevables en l’état. Une chose est sûre, ce sera long. Nous faisons le maximum de travail de reconstruction en interne pour minimiser le chômage partiel. Outre la formation, nous avons beaucoup de demandes d’autres sites du groupe pour accueillir des collaborateurs. Une vingtaine d’opérateurs sont intéressés. On fera tout pour donner du travail à un maximum de salariés. À partir de cette semaine, 90 personnes vont avoir de l’activité sur les finitions et l’usinage. Avec les 60 personnes qui composent l’équipe projet, il y a plus de 150 salariés qui ont un emploi quasi à plein temps sur le site ».

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet