la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 39934
Aujourd'hui : 348
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'industrie c'est fou

L'Usine Nouvelle - QUOTIDIEN DES USINES

En 2019, la Coupe du monde féminine de football se tient en France. Alors que l'événement approche, l'entreprise Bonzini a présenté le 26 mai un babyfoot mixte pour promouvoir la place des femmes dans le sport. Pourquoi les générations Y et Z bouleversent l'entreprise

Du 7 juin au 7 juillet, la France accueille la Coupe du monde féminine de football. En juin et juillet 2018, pour la compétition masculine, les entreprises françaises étaient nombreuses à se déplacer en Russie pour engranger de beaux contrats. Le football féminin n’a pas encore la même influence mais gagne à être connu. Dimanche 26 mai, pour sensibiliser à la mixité et à la parité dans le sport, Bonzini a présenté un babyfoot mixte.

L’idée est venue de Nicole Abar, ancienne footballeuse professionnelle et fondatrice de l’association Liberté Aux Joueuses : créer un babyfoot composé de 11 joueurs et 11 joueuses mélangés. L’entreprise, présidée par Ingrid Bergaglia, a ainsi adapté son emblématique modèle Bonzini B90 Original fabriqué en bois de hêtre. Bonzini, spécialiste français du babyfoot

Fondé en 1927, Bonzini est le spécialiste français du babyfoot. Son usine historique est installée à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Sur son site, l’entreprise détaille les étapes de fabrication du babyfoot mixte : “Après de multiples essais sur papier, plusieurs photomontages et de nombreuses modélisations numériques en 3D, la nouvelle joueuse a vu le jour en février sous forme d’une impression 3D en taille réelle.” Ensuite débutent les étapes industrielles de la production : fabrication du moule, production d'échantillons en fonderie, tests d’usinage... Comme pour tous ses autres joueurs, les pièces sont ici en aluminium. Le moule et les premiers modèles fondus sont visibles ci-dessous.

Une tournée dans les grandes villes françaises

Le produit a été présenté lors du festival Foot d’Elles, un festival de films et de rencontres sur la place des femmes dans le sport. Ce dernier se tient du 21 mai au 6 juillet dans plusieurs grandes villes françaises. Le babyfoot mixte et l’association Liberté aux joueuses feront une tournée dans plusieurs villes, notamment celles qui accueillent la Coupe du monde féminine de football : Montpellier, Nice, Valenciennes, Paris, Lyon, Reims, Le Havre, Grenoble et Rennes. L’objectif : “Aller à la rencontre du public pour remplir les stades, donner à tous l'envie de regarder les matches féminins sur le petit écran, et permettre aux enfants de s'identifier à nos joueuses.” Après la Coupe du monde, Liberté aux joueuses prévoit de mettre en vente aux enchères le babyfoot. Les fonds seront reversés à des actions humanitaires en lien avec le football.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet