la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 8517
Aujourd'hui : 579
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

130 ans de la tour Eiffel:

20 Minutes -anecdotes sur la Dame de fer.

De mercredi à vendredi, la tour Eiffel fête ses 130 ans. L’occasion de revenir sur cinq faits historiques et anecdotiques que vous ignorez peut-être

La tour Eiffel fait partie du paysage parisien depuis l’Exposition universelle de 1889. Le monument a été le plus haut du monde jusqu’en 1930.

Saviez-vous que la tour Eiffel devait être régulièrement peinte, qu’au début, beaucoup d’artistes l’avaient critiquée ou qu’elle possédait une cheminée ? C

Et quand on a plus de 100 ans, on en a vécu des choses. Voici cinq anecdotes et faits historiques sur la tour Eiffel qui vont peut-être vous surprendre. Dans les années 1950, la tour Eiffel était peinte en rouge La tour réalisée en fer puddlé doit être peinte régulièrement afin de la protéger de la rouille, de la pollution ou encore des déjections d’oiseaux, précise le site officiel du monument. C’est ainsi que dans les années 1950, la Dame de fer a été peinte en rouge-brun, puis en ocre jaune en 1899, avant d’adopter sa couleur définitive en 1968 : le « brun tour Eiffel ». Cette couleur qui ressemble à du bronze a été spécialement conçue pour elle et réservée à son seul usage. Elle se décline en trois tonalités : la plus claire pour le sommet et la plus foncée en bas, afin que sa teinte paraisse uniforme.

La tour Eiffel possède une cheminée Si elle passait assez inaperçu jusqu’à présent à cause de la végétation qui l’entourait, elle est aujourd’hui bien visible. Derrière le pilier ouest de la tour Eiffel se trouve une haute cheminée de briques rouge. Elle date de 1887, l’année de la construction de l’œuvre. En effet, si la majorité des éléments de la tour ont été fabriqués séparément à Levallois-Perret, le chantier de construction possédait tout de même des ateliers de fonderie. Cette cheminée est tout ce qu’il en reste.

Commentaires

1. Le samedi, 18 mai 2019, 11:58 par GERARD LEBON

Bonjour Piwi
Natif de Frouard à coté de Nancy j'ai eu enfant la vue sur les aciéries de POMPEY ont été fabriquées les poutrelles de la tour Eiffe. J'y ai fait mon stage de TS Loritz avec un sujet passionnant : l'influence de la composition de la fonte sur la précision dimensionnelle des lingotières......fabriquées en sable à vert étuvé avec des craquelures sur moules et noyaux au séchage énormes.....la coulée continue a tout solutionné...
A bientôt à la GIFA
GL

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet