la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 8093
Aujourd'hui : 502
En ligne : 8

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Liberty House futur propriétaire des Fonderies du Poitou d'Ingrandes-sur-Vienne

Par Baudouin Calenge, France Bleu Poitou potou.webp Liberty House sera le nouveau propriétaire des Fonderies fonte et alu. Ce mardi à Lyon, le groupe a présenté son offre de reprise concernant l'alu. Il fera la même chose mercredi pour la fonderie fonte à Poitiers. Les tribunaux rendront leur décision vendredi mais l'issue ne fait aucun doute.

Le projet de reprise de la fonderie fonte sera dévoilé ce mercredi matin devant le tribunal de commerce de Poitiers © Radio France - france bleu poitou

Devant les juges lyonnais, Liberty House a détaillé son projet économique pour l'alu. Le groupe apporte tout de suite 10 millions d'euros : cinq pour la trésorerie, un pour la maintenance et quatre millions pour la remise en état du site. Un investissement rendu possible grâce à un accord passé ce lundi 22 avril avec Renault : le constructeur s'est engagé à acheter suffisamment de culasses pour que la fonderie alu fonctionne à plein régime jusqu'en 2020. A partir de cette date, Renault réduira partiellement ses commandes. Charge à Liberty House de compenser ce manque à produire en trouvant de nouveaux marchés pour l'alu.

16 licenciements secs à la Fonte Ce projet ambitieux a le mérite de redonner de l'espoir aux salariés de l'alu qui ne seront plus que 295 très rapidement. Dans le cadre de son projet de reprise, Liberty House veut supprimer 37 postes à l'alu, tous couverts par des départs volontaires. Pour la fonte, Liberty House doit dévoiler son projet mercredi matin devant le tribunal de commerce de Poitiers. Pour ce site aussi, Renault a pris des engagements en terme de commandes pour donner le temps au site de diversifier sa production.

Mais ce que les salariés attendent, c'est un engagement financier plus important que celui annoncé ces dernières semaines. Le chiffre de deux millions et demi d'euros avancé semble nettement insuffisant selon la CGT qui attend donc un geste plus important. Côté social, 75 suppressions de postes sont prévues (fonte), dont 59 départs volontaires et 16 licenciements secs.

Les deux fonderies réunies sous une holdingEn fin de semaine, Liberty House sera donc le nouveau propriétaire des deux fonderies. Le rachat sera acté par les deux tribunaux vendredi. Le groupe anglo-indien va mettre en place une holding pour chapeauter les deux usines : elles resteront donc au moins au début indépendante l'une de l'autre. Car en matière de temps de travail, de grilles de salaire, les deux entreprises ne sont pas identiques.

Les Echos aussi s'en sont faits l'écho -

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet