la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 29518
Aujourd'hui : 887
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Notre Dame... Notre Drame !

l'effondrement de la flèche en flamme. Piwi se rappelle avoir accompagné si haut et non sans peine son ami Jean Paul Toutain (à l'époque directeur de la fonderie Sénard). C'était au pied de la flèche de la cathédrale de Rouen, un joyau des technicités de notre métier. La corrosion des réparations en acier corten avait commencé son oeuvre destructive bien moins rapide que les flammes qui elles, ont réussi, en moins d'une heure, à dévorer la flèche installéeau XIXè siècle par Violet le duc à Notre Dame de Paris .

La superbe flèche de Rouen allait faire l'objet de travaux finalement confiés à une fonderie située du côté d' Angoulême. L'une des 4 flèches qui l'entourent (de plusieurs tonnes) a basculé dans le vide, un jour de grand vent.

Commentaires

1. Le mardi, 16 avril 2019, 22:00 par piwi

La flèche de Notre-Dame (revêtement en plomb ; point de fusion 327,5°C) date de 1859.

2. Le mercredi, 17 avril 2019, 13:52 par Mèkilékon

Etant moi-mème passionné par le patrimoine culturel et industriel de notre pays, je ne peux que noter cette déclaration pleine de bon sens :

https://actu.orange.fr/france/incen...

3. Le mercredi, 17 avril 2019, 18:45 par spéjo

Je ne veux pas passer pour un oiseau de mauvaise augure,mais si nous réfléchissons correctement,

lorsque une personne à comme outil un pistolet pour fondre le plomb ou pour le souder à l'étain au milieu du bois très sec,

il est nécessaire de mettre des personnes de nuit pour assurer la sécurité.

Je pense que personne n'a voulu jouer le rôle de Quasimodo.

4. Le dimanche, 21 avril 2019, 13:03 par alain

peut-être que l'énorme quantité de plomb fondu de la couverture a activé le sinistre . en tout cas, les futurs intervenants seront surement exposés à la toxicité du plomb ! il va falloir dépolluer le site des tonnes de plomb et d’oxydes de plomb au sol et sur toutes les surfaces et débris avec de bonnes protections individuelles : « les travailleurs dans les bâtiments ou ouvrages anciens sont exposés à des risques des charpentes au plomb, et lors de découpages au chalumeau de matières plombifères dans les travaux de réfection. Les risques concernent les menuisiers, charpentiers, intervenant sur des éléments recouverts de peinture au plomb et les ouvriers de démolition de vieux bâtiments, dont les couvreurs déposant les vieilles couvertures au plomb » : La prévention des risques professionnels d’exposition au plomb : http://www.officiel-prevention.com/...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet