Extraits de l'édito de Pierre Marie Cabanne paru dans le dernier Technews - la France voit son volume de production décroître année après année de :

2,69 millions de tonnes en 2000 à

1,72 millions de tonnes en 2017,

En revanche le chiffre d’affaires reste relativement stable de :

5,418 milliards d’euros en 2000 à

5,600 milliards en 2017… alors que bien d’autres pays, dont nos proches voisins européens présentent une croissance du volume mais une moindre évolution pour les chiffres d’affaires !

D’après le CAEF chaque employé d’une fonderie française de métal ferreux génère

212 846 euros de chiffre d’affaires par an alors que ce ratio est de

171 087 euros en Allemagne !

Pour les fonderies de métaux non ferreux, les valeurs sont respectivement de

239 667 euros par employé pour la France et

167 747 euros par employé pour l’Allemagne.

la fonderie française (Naf rév 2, poste 24.5) a présenté une croissance au premier semestre 2018 qui suivait la même tendance positive de 2017 et qu’au final l’année 2018 a été très légèrement meilleure que 2017.

La décroissance a donc été stabilisée depuis deux ans !