David Barroux - Les Echos - Le « vieux diesel » polluait. Volkswagen a triché. Mais pourquoi condamner ainsi et aussi brutalement une technologie qui n'a pas que des défauts ? Qui va payer le prix de la casse sociale ? Quand on commet des erreurs, on finit en général par en payer le prix. En diabolisant plus que de raison le diesel, la France est ainsi en train de se tirer une double balle dans le pied. Elle va nuire à son tissu industriel et à son économie mais elle va aussi se montrer moins efficace dans l'indispensable lutte contre le réchauffement climatique.