la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 48529
Aujourd'hui : 686
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Diesel : Pourquoi tant de haine ?

David Barroux - Les Echos - Le « vieux diesel » polluait. Volkswagen a triché. Mais pourquoi condamner ainsi et aussi brutalement une technologie qui n'a pas que des défauts ? Qui va payer le prix de la casse sociale ? Quand on commet des erreurs, on finit en général par en payer le prix. En diabolisant plus que de raison le diesel, la France est ainsi en train de se tirer une double balle dans le pied. Elle va nuire à son tissu industriel et à son économie mais elle va aussi se montrer moins efficace dans l'indispensable lutte contre le réchauffement climatique.

Commentaires

1. Le dimanche, 17 mars 2019, 12:49 par Mèkilékon

Pourquoi?

Parce que comme le disait si justement le général de Gaulle, les Français sont des VEAUX !!

Incapables de réfléchir, totalement crédules, manipulables par le premier écologiste ou journaliste venu, infoutus de se renseigner par eux-mêmes sur les argumentaires invoqués et les +/- du Diesel, critiquant tout et n'importe quoi par principe gaulois, voulant tout et son contraire,..

Vous pensez que j'exagère? Pas du tout, mais au contraire, le constat quotidien que l'on peut tous et toutes observer chaque jour, dans la rue, à la TV ou les journaux, au travail, qui corrobore totalement cet "abrutissement" national de ce que les Allemands appellent "la Grande Nation".
Et qui n'est plus qu'un pays à la dérive, décadent et dont l'avenir est plus que jamais sombre car il n'y a à ce jour, aucune lueur d'espoir d'un retour à la réalité et au pragmatisme..

 

Piwi :  "Pablo Servigne lui parle d'effondrement et Michel Serres en éternel optimiste salue l'arrivée du printemps. "

2. Le lundi, 18 mars 2019, 17:16 par Mèkilékon

Du coté "effondrement", il semble que notre pays a déjà un temps d'avance.
Et nos amis teutons, au-delà de leur appui de façade, se foutent gentiment de nous.

https://www.20minutes.fr/monde/2475...

Ils doivent vraiment de demander si notre pays est gouvernable..et gouverné!!

3. Le lundi, 18 mars 2019, 19:44 par Mèkilékon

https://www.moniteurautomobile.be/a...

4. Le mardi, 19 mars 2019, 15:48 par JML

L'OMS a classé les émissions des diesel comme cancérigènes en 2012!
L'industrie automobile a triché impunément rendant difficile le retour de la confiance des consommateurs dans ce carburant.
Ce sont des faits !
Mais peut-être est-ce une chance ?


Tant qu'il y avait le diesel, l'électrique ou les autres solutions restaient dans les cartons !
Maintenant la situation est "déverrouillée"... j'ai entendu ce midi qu'une innovation allait permettre d'extraire l'hydrogène de l'eau de mer... peut-être que la pile à combustible sera une réalité demain, grâce aux programmes de recherches qui se multiplient !
On peut regretter cette brutalité . Mais n'appelle t-on pas cela une rupture technologique ?...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet