la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 12764
Aujourd'hui : 832
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

5 000 à 7 000 suppressions de postes chez Volkswagen

Le Garage -

Du sang et des larmes. La transformation de l’industrie automobile n’a pas fini de provoquer de la casse : après avoir déjà annoncé 30.000 suppressions emplois sur quatre ans en 2016, dont 23.000 en Allemagne, la marque Volkswagen (VW) continue de tailler dans le vif. Cette fois, ce sont entre 5.000 et 7.000 postes qui seront supprimés d’ici à 2023 -sans licenciements toutefois. Raisons invoquées, l’automatisation et la nécessité de financer le coûteux virage vers l’électrique.

15 milliards d’économies chez Audi

Même causes, mêmes effets. Au lendemain des annonces peu réjouissantes de sa petite sœur, ce fut au tour d’Audi d’annoncer un nouveau plan d’économies de 15 milliards d’euros d’ici à 2022, pour financer les lourds investissements qui s’annoncent. Il faut dire que la marque premium du groupe VW est plutôt mal en point. Elle a dû payer de nouvelles amendes liées au « dieselgate » et n’a pas très bien géré l’introduction de nouvelles normes antipollution. Les salariés vont en faire les frais : selon la presse allemande Audi s’apprête à supprimer jusqu’à 15% de ses emplois sur cinq ans, soit 13.500 postes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet