la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 9431
Aujourd'hui : 944
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

«EJ» à fond pour recruter 100 personnes supplémentaires

Le spécialiste des plaques en fonte d’infrastructure, installé à Saint-Crépin-Ibouvillers, veut lancer en juin prochain une équipe additionnelle de week-end, pour accompagner la croissance de son activité.

Par Le Courrier Picard | Publié le 05/03/2019 PARTAGER TWITTER Le journal du jour à partir de 0.75€ En 2018, une cinquantaine d’embauches avait déjà été opérée pour les besoins de développement d’une gamme de produits spéciaux. (Crédit photo : Cyrille Struy/Région HdF)En 2018, une cinquantaine d’embauches avait déjà été opérée pour les besoins de développement d’une gamme de produits spéciaux.

L’industriel se donne trois mois. Depuis la mi-février et jusqu’à la mi-mai prochaine, « EJ », le « leader mondial des solutions d’accès aux infrastructures » installé à Saint-Crépin-Ibouvillers, dans le secteur de Méru, compte recruter plus de 100 personnes, vient d’annoncer la société qui emploie 800 personnes en France, dont 700 sur son site isarien. « EJ » recherche en particulier des encadrants d’atelier, des agents de production, des caristes ou encore des techniciens de maintenance, sur son site situé à mi-chemin entre Beauvais et Cergy-Pontoise.

En 2018, une cinquantaine d’embauches avait déjà été opérée pour les besoins de développement d’une gamme de produits spéciaux. Une campagne de recrutement d’envergure, comme « EJ » n’en avait pas mené alors depuis dix ans. Le spécialiste des plaques d’égout en fonte et de couverture de réseaux divers (télécom, eau, gaz, électricité), doit encore monter en capacité, et se fixe pour objectif de constituer une nouvelle équipe « de suppléance » pour travailler le week-end. Opérationnelle en juin prochain, elle complétera trois autres équipes déjà existantes.

Des nouveaux marchés dans les aéroports et les « data centers »

« Comme d’autres, nous avons souffert de la crise de 2008. Mais nous connaissons un regain d’activité depuis 2017. Le marché est assez demandeur. Et nous demande de nous montrer hyper-réactif. Nous avons des perspectives de commandes favorables en 2019, 2020 et sans doute aussi maintenant en 2021. Cette équipe additionnelle sera à durée déterminée. Ce qui ne veut pas dire que nous ne devrons pas opérer des remplacements de départs à la retraite à venir », explique Jean-Paul Derrée, le directeur des Ressources humaines chez « East Jordan » pour la zone Europe-Moyen Orient-Afrique (EMEA). Qui concède quelques difficultés pour trouver ou attirer des compétences dans les domaines de la fonderie notamment, même si « nous prenons régulièrement des apprentis en formation (dans ce domaine) au lycée professionnel Marie Curie de Nogent-sur-Oise ».

Forte d’un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros et de 1100 salariés en Europe, « EJ » intervient sur trois types de marchés différents : celui de la construction (maisons, lotissements), des ports et aéroports et des « Data Centers ». Mais « EJ » Picardie – qui appartient à un groupe familial américain dont le siège se situe dans le Michigan – lorgne également sur d’autres débouchés, ceux des tunnels et des pays scandinaves aux besoins spécifiques. « EJ » déclare fournir des produits « dans plus de 150 pays dans le monde », grâce à « une présence commerciale comprenant 50 bureaux de vente et 10 sites de production ».

Gaël Rivallain

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet