l'agriculture ne représente plus que 1.5 % du PIB de la France (contre 10.1 en 1960. le secteur est naufragé avec pléthore de petites exploitations où les économies d’échelle sont inexistantes. L'agriculture est en crise mais elle a son ministère et son salon.