Le Télégramme - Sept cadres dont Patrick Ducatillon, s’étaient associés l’an dernier pour racheter l’usine, en s’associant aux Carrières Lessard de Bréhand (22). Aujourd’hui, ils installent le siège social de l’entreprise à Saint-Brieuc. « Suite au rachat de la société, en juin 2018, par un groupe de cadres de la société, annonce l’entreprise, ce vendredi, dans un communiqué. Elle confirme également que le siège social de la société est transféré de Paris à Saint-Brieuc.

« Ces changements témoignent de notre volonté de nous ancrer encore davantage dans un environnement local en valorisant encore plus la spécificité de notre métier de fondeur en France. Saint-Brieuc Fonderie fabrique une large gamme des pièces d’usure principalement destinées aux broyeurs et concasseurs pour les carrières et l’industrie ». La fonderie, basée à Saint-Brieuc (22) a été créée en 1928 et emploie plus de cent personnes. Elle exporte environ un tiers de sa production en Europe et dans le monde.