Le conflit se durcit. Après la filière aluminium, la fonderie fonte devrait elle aussi être placée en redressement judiciaire cette semaine par le tribunal de commerce. France - bleue - Ce mardi, l'ensemble des salariés des fonderies du Poitou (Ingrandes) étaient appelés à faire grève par l'intersyndicale. Près de 80% des salariés ont répondu à cet appel et se sont réunis mardi matin pour bloquer les bâtiments des filières fontes et aluminium.

Ce ne sont plus une centaine d'emplois mais plus de 400 qui sont menacés avec les fonderies fontes. On veut des garanties et pas seulement sur une seule fonderie. La rencontre avec les gilets jaunes est symbolique. La fermeture des fonderies pourrait impacter toute la région de Châtellerault et donc d'autres branches de l'économie locale.