En Allemagne, le puissant syndicat industriel s’angoisse pour les effectifs du secteur automobile. Selon lui, l’électrification des véhicules et la numérisation de la production auront de lourdes conséquences au niveau de l’emploi. La seule conversion au lithium-ion détruirait 150.000 emplois dans les prochaines années outre-Rhin, et ne créerait que 40.000 emplois...