Pour ses collèges enseignantes, Nicole Bastien et Camille Hubert, ce projet « favorise la prise d’autonomie des élèves. C’est une expérience individuelle forte, qui marque les jeunes, car ils n’ont pas le temps de s’en échapper. Cette immersion permet de générer de la créativité immédiate. »

Les futurs de l’écrit est une manifestation pluridisciplinaire qui associera les artistes et la population les 8 et 9 juin prochains, à l’abbaye de Noirlac.

Philippe Roch