la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 45937
Aujourd'hui : 214
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Avenir des fonderies de Châtellerault ?

La Nouvelle République -

C’est la grande inquiétude sur le front social : que vont devenir les deux fonderies d’Ingrandes, en grande difficulté économique et financière et qui emploient, au total, 800 salariés (hors intérimaires) ? La Fonderie Fonte a annoncé en octobre la suppression de 103 postes. Le plan doit être mis en œuvre ces prochaines semaines. De son côté, l’entreprise Saint-Jean Industries Poitou (ex-Fonderie Alu) a été placée en redressement fin novembre. Les candidats à la reprise ont jusqu’au 28 janvier pour se déclarer. Six se seraient déjà manifestés et prépareraient une offre pour racheter les deux sociétés (même si, pour l’heure, la Fonderie Fonte n’est officiellement pas à vendre).

En clair, même si rien n’est fait, on s’oriente vers une fusion. Combien de salariés seront conservés ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet