la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 10901
Aujourd'hui : 867
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Belgique : Pedeo fonderie sous pression reçoit des ingénieurs en formation

DH.be journal -

Pour Piet D’Haeyer, managing director de Pedeo fonderie sous pression, accueillir de futurs ingénieurs fait sens. “Nous pouvons ainsi contribuer à la formation des ingénieurs de demain. Nous avons également précisé aux étudiants que la gestion d’une entreprise ne se résumait pas à la technique. Des aspects comme l’organisation, l’automatisation, la numérisation et la flexibilité de l’entreprise sont tous aussi importants, au même titre que la proximité avec le client ou l’écologie. Une entreprise doit pouvoir gérer en même temps tous ces processus.”

Une cinquantaine d'étudiants en Polytechnique ont pu découvrir de nouvelles technologies

Voitures, lampes, caméras de sécurité, distributeurs automatiques, châssis,… Sont autant d’exemples de biens utilisant certains composants fabriqués par Pedeo fonderie sous pression, une entreprise spécialisée dans la coulée sous pression. Une cinquantaine d’étudiants ingénieurs civils en mécaniques de l’Université de Mons ont pu découvrir les technologies utilisées par l’entreprise dans le cadre d’un projet de technologie mené au sein de la Faculté Polytechnique de Mons.

« Ce projet s’inscrit dans nos activités de fabrications mécaniques qui intègrent un exercice de reverse engineering », explique François Ducobu, professeur à l’Université de Mons. « Nos étudiants ingénieurs civils choisissent une pièce mécanique qu’ils analysent complètement. Ils réalisent une modélisation 3D, des plans de fabrication détaillés de la pièce et de son outillage, en analysant la façon dont elle est produite. La fabrication d’une pièce de qualité nécessite un savoir-faire important, c’est pourquoi nous visitons une entreprise.”

Pour les étudiants, cette rencontre en groupe avec des ingénieurs professionnels sur leur lieu de travail était une grande première. “La visite guidée et les ateliers, ainsi que les explications des ingénieurs et des opérateurs, nous ont éclairés sur ce qu’est la production en direct », souligne un étudiant. « Nous étions divisés en plusieurs petits groupes, ce qui permet de poser plus facilement nos questions. C’est également impressionnant de voir tous ces robots au travail. »

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet