la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 69662
Aujourd'hui : 958
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Innovation : une occasion de réflexions lors de Metaldays

Innovation : « action d’inventer, de créer quelque chose de nouveau dans un domaine particulier » . J’avais pensé technologie de la fonderie et donc j’avais bien ouvert mes oreilles pour mieux écouter … Sylvie Robin Romet …la patronne des achats… du Crédit Agricole… ma banque…verte cette vieille dame née en 1848 en Franche-Comté devenue un grand groupe décentralisé (qui a absorbé LCL : Le Crédit Lyonnais… ce que j’ignorai) et qui pèse 5.3 milliards de chiffre d’affaires et 140 000 salariés.

Je suis un peu dubitatif mais … pourquoi pas, car ce qui nous sera présenté serait en effet reproductible dans tout secteur et pourquoi pas en fonderie.

Notre intervenante responsable des achats d’une banque aux 48 000 fournisseurs qui vont évidemment au-delà des gommes et des crayons, je l’imagine Cost- Killer en chef, empêcheuse de tourner en rond : Combien çà coûte ? telle était en mon temps la grande pancarte du service achat qui m’impressionnait … à la Sifa quand je négociais le prix du sable avec de redoutables amis.

Innovation : acheter autrement : voilà la notion à mettre en musique ! Diable . Alors, on augmente la valeur ajouté de l’acheteur et on professionnalise les équipes avec le Facility Management.

Acheté des Orchidées pour le service achats, ça peut être 5 ou 50 € …. alors on crée un master achat à Grenoble et on s’attache à optimiser les dépenses. Sourcing et appro aident à la manœuvre.

Les transferts de fonds (la Brinks et…), un métier difficile et périlleux, oligopolistique (il en reste 3) qui peux et doit obliger à s’organiser avec ... ses confrères et ses concurrents de l’autre côté de la place : pourquoi pas en effet… dans un métier qui va disparaître puisque… J’achète dorénavant ma baquette avec ma CB contact. Bientôt plus de monnaie et de porte-monnaie.

les Dab-cab (distributeurs automatiques de billets) : Enfin de belles pièces de fonderie, il y en 46 modèles au Crédit Agricole. Il faut simplifier rationaliser, remodéliser, redessiner … de quoi en effet innover et ainsi augmenter la valeur ajoutée de l’acheteur qui doit voir plus qu’un prix.

Un banquier parait-il utilise des compétences rares en matière de savoir-faire, des Bac + 10 : des « datascientistes » qui coûtent entre 700 et 3 500 € jour/homme et qui suppose un doigté de l’acheteur.

Les 110 POC : « Post of concept » sont des savoir-faire en gestation auprès des start-up : qu’il faut évaluer !!! avant de leur confier une réalisation stratégique.

Cela fait semble -t-il appel (au-delà du web, des sms, de l’ extranet, du comex du groupe) aux OVNIS du genre… de notre intervenante venus des achats d'Eurodisney qui nous assura que les acheteurs doivent être curieux ce qui n’est pas un vilain défaut et qu'ils doivent aimer jouer. Telle a été à mes oreilles la conclusion de notre 1ère intervenante lors de METALDAYS.

Sylvie Robin Romet portait un superbe et conséquent collier qu'un collègue fondeur m'avait fait savoir qui l'avait fabriqué.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet