Le Maine libre - Stéphane Valli, directeur général délégué d'Alroc.

L'entreprise tufféenne Alroc inaugurait ce mercredi matin 12 septembre ses nouveaux locaux créés pour accueillir l'activité fonderie et usinage jusqu'alors sous-traitée en Pologne.

Devant un parterre d'élus, de clients et de collaborateurs, Frédéric Croullet, fondateur du groupe Novarc, a évoqué « ce projet ambitieux » qui « engage l'entreprise dans le futur ».

Un bâtiment neuf de 1 800 m2 a été adossé à l'ancien. Un robot de fonderie a été acheté qui permet de rivaliser avec les prix polonais et qui fonctionne 24 heures sur 24. Au total, c'est un investissement de plus de 3 millions d'euros qui a été réalisé.