la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement



Visiteurs : 1181305
Aujourd'hui : 433
En ligne : 2

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jean Luc Brillanceau vient de prendre sa retraite

Ce message parvenu au hasard bienveillant d’un fondeur, Piwi se permet de le publier à l'intention des lecteurs de ce blog - "Si le passé n'éclaire pas le présent, l'avenir est dans les ténèbres" aime à nous le rappeler notre ami Frédéric Tachot. JLB ici à gauche lors d'une AG du GFO.

Au terme d’un parcours professionnel de 41 ans débuté au ministère de l’industrie (3 ans) puis dans les organisations professionnelles de la plasturgie (27 ans) et celle de la métallurgie (11 ans), j’ai quitté mes fonctions de Directeur Général de la Fédération Forge Fonderie le vendredi 29 juin.

J’ai changé d’employeur à cette date en rejoignant la catégorie des « pensionnés » où mon épouse veillera à mon employabilité en ayant beaucoup de projets pour moi ce qui constitue ma seule source d’inquiétude. Le premier jour j’ai dépensé mes petites économies mais je ne suis pas encore sûr de ce que je vais pouvoir faire les jours suivants… Ce sera sans doute un nouveau temps fort, mais autrement, d’une vie où l’on est libre de donner aux autres une dimension nouvelle. Les sortants étant souvent les porteurs commodes de tout de ce qui ne va pas en comparaison de tout ce qui va aller désormais tellement mieux, je préfère prendre les devants. Durant mes 11 ans au service de la profession, quelques chiffres :

CA de la fonderie 5,9 M d’€ en 2007 - 5,6 M d’€ en 2017 - non dispo pour 1950

Tonnage transformé 2,47 M de T en 2007 - 1,61 M de T en 2017 - 1,21 M de T en 1950

Nombre de fonderies 462 en 2007 - 38O en 2017 - 2 340 en 1950

Effectif salarié 43 270 en 2007 - 30 019 en 2017 - 95 400 en 1950


CA de la forge 1,9 M d’€ en 2007 - 1,6 M d’€ en 2017

Tonnage transformé 0,518 M de T en 2007 - 0,507 M de T en 2017

Nombre de forge 74 en 2007 - 71 en 2017

Effectif salarié 9 440 en 2007 - 7 868 en 2017

Ces données sont tirées d’un document daté de février 1951 (qui correspond aux notes et documents de ce qui deviendra la Documentation Française) et consacré à la fonderie française alors mobilisée par la reconstruction industrielle à l’aube des trente glorieuses; je suis tombé par hasard sur cette relique en faisant un peu de classement dans les archives syndicales la veille de mon départ.

Oups … il était donc temps que je passe le relai… même si honnêtement je n’y suis pour rien ; quant au moulistes et prototypistes, vieilles connaissance de la plasturgie qui ont rejoints la fédération en 2016, pas encore de données chiffrées disponibles fiables.

Puisqu’il n’y a souvent pas d’avenir pour ceux qui ne connaissent pas leur histoire, je tiens à disposition de ceux d’entre vous qui m’en feraient la demande copie de cette glorieuse relique !

Merci à tous pour tout ce que nous avons partagé tout au long de ces années, parfois un peu chahutées mais toujours passionnantes, au cœur des trois plus beaux et exigeants métiers de la métallurgie et de l’industrie. Que la grandeur de vos métiers respectifs et la passion d’entreprendre qui vous animent perdurent longtemps.

Bien à vous.

Jean-Luc Brillanceau

Commentaires

1. Le lundi, 9 juillet 2018, 07:16 par Le Bébert de la Fonderie

Sans commentaire. N'en mérite aucun.

2. Le lundi, 9 juillet 2018, 12:53 par G

Serait-il possible d'avoir sur La-fonderie-et-Piwi une copie de la « glorieuse relique », je serais très intéressé par sa lecture.

Bonne journée et merci :)

3. Le mardi, 10 juillet 2018, 11:43 par Graindesel

Quid des 4 ou 5 personnes qui restent ?

4. Le mercredi, 11 juillet 2018, 10:34 par nico

Et Chapchap?? tjrs Xpert; au vu de ces résultats; !!!!!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet