la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1143643
Aujourd'hui : 47
En ligne : 2

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A Metz, Edouard Philippe lance son "Grand Plan d'Investissement"

France Bleue - Edouard Philippe était à Metz jeudi. Le Premier ministre a lancé son "Grand Plan d'Investissement" de 57 milliards d'euros pour l'innovation. L'Institut de Recherche Technologique messin était à l'honneur. Avec ces possibilités d'investissements, l'IRT envisage déjà une vingtaine de projets. Edouard Philippe a installé ce jeudi matin un "comité de surveillance" à Metz pour veiller à la bonne gestion des investissements de l'Etat © Radio France le chef du gouvernement s'est entretenu avec le maire de la ville. Dominique Gros (sur la photo avec son écharpe tricolore est un cousin de Piwi et un ami de Laurent Lajoye) a ensuite accompagné le 1er ministre pour une visite improvisée de la cathédrale de Metz.

Régis Bigot "On a fait la visite pour montrer la vitrine du territoire avec un passé industriel fort et qui se prépare à travailler avec l'industrie du futur, notamment la robotisation," "Tout cela sans renier notre histoire. On a baigné dans des métiers historiques, la forge, la fonderie. Et on y ajoute une couche numérique."

Avec son "Grand Plan d'Investissement", le gouvernement met donc 57 milliards d'euros sur la table. L'enveloppe sera distribuée en fonction des projets. Une vingtaine sont déjà à l'étude dans cet institut des métaux et de la métallurgie. Pascal Lamesle est responsable scientifique et technique à l'IRT M2P : "En ce moment, on travaille sur la fabrication de poudres métalliques pour les impressions 3D. Ça, c'est du concret. On travaille avec les PME locales et les grands groupes locaux."

"Comme le veut la devise des ducs de Lorraine, je souhaite que "qui s'y frotte s'y pique."_à l'itut de Recherche Technologique (spécialisé dans les matériaux, la métallurgie et les procédés),

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet