Des dizaines d'emplois sont menacés. (Photo: Keystone)

L'annonce a été brutale. Jeudi, le personnel de l'usine vonRoll de Choindez était convoqué à 14 h, pour une séance d'information. Mais c'est la fermeture de la fonderie que les ouvriers ont dû encaisser.

Le site, actif depuis 1846, ne fabriquera plus ses fameux tuyaux en fonte. Ces derniers seront désormais importés de Wetzlar, en Allemagne, avant d'être recouverts de polyuréthane à Choindez. L'usine ne va donc pas fermer, seule la fonderie est visée.