vous salue avec Cyrano. Son nez, c'est un pic, c'est un cap, c'est une péninsule.

Cyrano de Bergerac, le héros de l’ombre et du panache. Un héros de roman entre grotesque et sublime,

Le panache n'est qu'une grâce qui s'ajoute à la grandeur, mais il ne suffit pas d'en avoir pour être un homme héroïque, nous dit Edmond Rostand.

"Cyrano a pourtant bien toutes les qualités du héros : il se bat seul contre cent, voue un amour inconditionnel au verbe et à la rime et se retire devant l'amour que Roxane éprouve pour la beauté de Christian."

Et Piwi vous propose d'aller voir Edmond au Palais Royal.