Côté Diace 4,2 millions d'euros vont être investis dans l'extension du site de Vayrac, dans le Lot, navire amiral du groupe FMH. Le chantier d'un nouveau bâtiment de 1 100 m² devrait être engagé en septembre 2018 et va permettre d'ici quelques mois de porter la surface de l'usine à 4 000 m². L'opération immobilière de 1,7 million d'euros sera accompagnée de l'acquisition de nouveaux équipements pour environ 2,5 millions d'euros. Au programme : de nouveaux centres d'usinage, un four de traitement thermique, le remplacement d'une machine d'injection et l'entrée d'un premier cobot, actuellement en cours de développement dans le cadre d'un partenariat avec les équipes toulousaines du CEA Tech Occitanie.

Spécialisée dans la fonderie d'aluminium par gravité et sous pression pour des pièces en petites et moyennes séries, (de 300 à 300 000 pièces par an), pour l'aéronautique, l'automobile, le BTP, les biens d'équipements pour la maison et pour l'industrie, Diace a vu son carnet de commandes décoller depuis le rachat de Fin'Tech Industrie. Dorénavant en capacité de répondre à des marchés de sous-ensembles moulés, usinés, traités et peints, avec des éléments montés, la société vient coup sur coup de remporter des marchés auprès de Thales Avionics pour des boitiers électroniques, mais aussi auprès du groupe Kuhn pour des séries destinées au machinisme agricole.

Extension de Fin'Tech Indutrie à Albi

En parallèle, Fin'Tech Industrie qui affiche un chiffre d'affaires de 4,5 millions d'euros pour 2017 profite aussi de cette bonne dynamique commerciale. Initialement tournée vers le secteur du bâtiment pour du traitement de surface et de la peinture de petits accessoires (poignées, charnières...) en aluminium, la société travaille réalise dorénavant 8% de son chiffre d'affaires pour l'aéronautique. Pour suivre la montée en charge de ses nouveaux clients, la société vient d'acquérir un site voisin de son usine d'Albi (Tarn) et d'engager une rénovation de son bâti avec extension. A l'arrivée : les surfaces couvertes tarnaises seront portées de 2 800 m² à 4 000 m², avec là aussi l'acquisition d'une nouvelle machine d'usinage. L'investissement global est de 3 millions d'euros.

Le groupe FMH, dont le siège est à Vayrac dans le Lot, chapeaute, outre les deux sociétés Diace et Fin'Tech Industrie, TL21, une entreprise de peinture industrielle basée à Dijon (Côte-d'Or) et un atelier de moules sous pression en Espagne. L'effectif global est de 220 salariés : 100 à Vayrac, 90 à Albi, 15 à Dijon et 15 en Espagne. Le groupe lotois FMH a réalisé 18 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017 et Diace 9,3 millions d'euros.

Marina Angel