la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement



Visiteurs : 1180606
Aujourd'hui : 294
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

MBF Aluminium : « Saint-Claude est un centre d’excellence qui doit le rester.»

Le Progrès - MBF Aluminium a décroché de nouveaux marchés et a investi énormément pour moderniser ses usines. Photo Christelle KLUGA

Ce sont les propos tenus par son directeur général, Manuel Martins. Car après avoir racheté l’entreprise en 2012 et l’avoir remise à flot, le groupe CMV, dirigé par l’Italien Gianpiero Colla, croit plus que jamais en l’avenir des deux sites sanclaudiens de fonderie et d’usinage, de la zone industrielle du Plan d’Acier et d’Etables, pour lesquels de nouveaux marchés ont été décrochés auprès de constructeurs automobiles français et étrangers.

«Nous avons une visibilité de notre carnet de commandes sur dix ans» confie avec satisfecit, Gianpiero Colla. «Notre compétitivité passe par l’obtention de marchés de pièces de plus en plus techniques. Nous avons décroché le marché d’un carter pour boîte à vitesse pour moteur hybride pour Renault. Nous sommes déjà sur le futur !» ajoute Manuel Martins.

Pour 2018, le chiffre d’affaires du sous-traitant automobile devrait atteindre les 45 millions d’euros, avec une projection à 65 millions en 2020.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet