la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1131041
Aujourd'hui : 391
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CTIF remporte le trophée 3D Print 2018

Après un 1er succès en 2016 avec une pince robot de laminoir (pince LETo développée en collaboration avec Spartacus3D), CTIF, associé à SOGECLAIR aerospace, remporte pour la 2e fois le trophée 3D PRINT avec la trappe de maintenance aéronautique Éole, produit en aluminium moulé obtenu par le procédé de cire perdue. Sur la photo des lauréats, nous avons Matthieu Deloubes (SOGECLAIR aerospace) entouré de Maxime Brouillard (à gauche) et Benoît Le Toux (à droite) de CTIF. Entre Maxime et Matthieu, nous avons la porte Éole.

La principale difficulté de réalisation de cette pièce est l’obtention d’une toile fine de grandes dimensions (2 mm d’épaisseur sur une surface de 700 x 400 mm) solidaire d’une structure organique intégrant des fonctions multiples (mécanisme de fermeture/ouverture, butées, joint d’étanchéité, fixation…). Cette réalisation, présentée au salon du Bourget de 2017, permet une réduction de 30 % de la masse associée à une réduction des coûts. Seule l’association de la fabrication additive pour l’obtention du modèle perdu et de la fonderie cire perdue aluminium a permis une telle prouesse technologique, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles applications industrielles. À noter que ce projet n’aurait pas été possible sans les apports significatifs de Ventana (fabrication de la pièce) et Voxeljet (fourniture du modèle imprimé).

Plus d’informations sur Éole : https://metalblog.ctif.com/2017/11/20/la-trappe-eole/

Commentaires

1. Le mercredi, 6 juin 2018, 16:37 par Paul-Henri RENARD

Ce trophée est la preuve que la fonderie a encore de beaux jours devant elle et que la fabrication additive n'est pas un concurrent mais un allié. Correctement utilisée, cette nouvelle technologie ouvre de nouvelles possibilités à la fonderie.
Message personnel : un grand merci à Ventana qui a cru en notre projet et qui a fabriqué la pièce en un temps record.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet