Les tuyaux bleus sont utilisés pour la climatisation, les verts représentent le circuit d'eau, les jaunes contiennent les gaines électriques, les blancs indiquent les tours de refroidissement, tandis que tout ce qui est rouge, ascenseurs et escaliers, symbolisent les liens de communication.

Beaubourg marqué les esprits grâce à une architecture qui dévoile ce qui d'ordinaire est gardé des yeux du publics: tuyaux, aérations, gaines électriques, ou ascenseurs. Une volonté et une révolution amenée par les architectes italiens, Renzo Piano et Gianfranco Franchini, et l'Anglais, Richard Rogers, tous trois gagnants du concours international de 1969 qui a proposé aux jeunes talents d'imaginer le futur centre Pompidou.

La première année d'ouverture, le Centre national d'art et de culture a compté plus de six millions de visiteurs. En 2016, il a franchi la barre des trois millions, un record d'affluence alors que les touristes ont moins fréquenté la capitale. Sur les espaces répartis sur huit niveaux de 7500 m² chacun, c'est la Bibliothèque publique de Beaubourg qui a le plus de succès auprès du public.