Une entrée tonitruante dans l’industrie lourde Les salariés d’AR Industries confient leur avenir à un homme d’affaires qui était, il y a peu, assez inconnu en France. Ce Britannique, né en Inde mais envoyé en pension au Royaume-Uni dès l’âge de douze ans, dirige Gupta Family Group (GFG Alliance), une nébuleuse d’entreprises, que son père, Parduman K. Gupta, et lui ont créées depuis un quart de siècle. Pendant vingt ans, leur activité a été centrée sur le transport et le courtage de matières premières. Mais depuis cinq ans, la famille fait une entrée tonitruante dans l’industrie lourde, en particulier sur les marchés de l’acier et de l’aluminium.

Liberty House, l’une des entreprises du groupe, a réalisé plus d’une trentaine d’acquisitions, essentiellement au Royaume-Uni, en Australie, aux Etats-Unis et, depuis peu, en France. Sa stratégie : acheter des usines à bout de souffle dans ces secteurs que les autres industriels fuient, faute de rentabilité. « C’est justement parce que tout le monde s’en retire qu’il y a des occasions à saisir, explique Sanjeev Gupta, par téléphone, depuis l’Australie.