est immense. Dans l’usine, mais aussi sur scène. Le robot YuMi a joué le chef d’orchestre pour la clôture du Festival international de la robotique à Pise.Preuve que la collaboration homme-robot va au-delà de l’usine. Le cobot d’assistance à l’effort RB3D donne une force nouvelle à ce collaborateur de la Fonderie mécanique générale castelbriantaise.

Mon collègue, ce cobot : Comment "Eviter que le salarié devienne un assistant", comment travailler avec un robot ?

Le cobot à deux bras YuMi d’ABB participe à l’assemblage d’une prise électrique. La téléopération est une autre forme de collaboration, comme ici chez Safran. Chez Thales Alenia Space, le cobot est mobile pour assister l'homme où qu'il soit.

" />

la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1162888
Aujourd'hui : 443
En ligne : 5

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quand homme et robot travaillent en duo

L'Usine Nouvelle - La gamme des collaborations possibles entre l’homme et le "cobot" est immense. Dans l’usine, mais aussi sur scène. Le robot YuMi a joué le chef d’orchestre pour la clôture du Festival international de la robotique à Pise.Preuve que la collaboration homme-robot va au-delà de l’usine. Le cobot d’assistance à l’effort RB3D donne une force nouvelle à ce collaborateur de la Fonderie mécanique générale castelbriantaise.

Mon collègue, ce cobot : Comment "Eviter que le salarié devienne un assistant", comment travailler avec un robot ?

Le cobot à deux bras YuMi d’ABB participe à l’assemblage d’une prise électrique. La téléopération est une autre forme de collaboration, comme ici chez Safran. Chez Thales Alenia Space, le cobot est mobile pour assister l'homme où qu'il soit.

Commentaires

1. Le mercredi, 9 mai 2018, 10:15 par BP

Quand les robots remplaceront les ouvriers, payeront-ils leur sécurité sociale, leur chômage, leur retraite, leurs impôts ???

Bonne journée

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet