la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Des pièces imprimées en 3D sur la nouvelle moto de BMW

Le constructeur automobile BMW a dévoilé l’un de ses derniers projets impliquant le recours à la fabrication additive, le prototype de sa nouvelle moto, la S1000RR. Elle intégrerait un châssis imprimé en 3D mais également un bras oscillant conçu par les technologies 3D. Une initiative qui permettrait à l’allemand de créer des pièces plus rapidement et plus performantes, deux points clés dans le secteur automobile.

La moto rejoint ainsi les nombreux véhicules qui sont dotés de pièces imprimées en 3D et qui ont vu leurs performances s’améliorer.

Commentaires

1. Le jeudi, 26 avril 2018, 04:59 par I.Am.Magic

Saviez-vous que l'on peut réaliser cette même pièce en fonderie conventionnelle? sable ou céramique. De plus, des canaux peuvent être rajouté (faire des tubes) pour faire passer des fluides comme le refroidissement. Le chassis peut devenir l'échangeur thermique. Mais j'avoue, c'est tout de même plus simple de fabriquer le moule ou modèle en AM pour faire de "l'Indirect Additive Manufacturing" I.AM, c'est de la magie.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet