la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A la découverte des trésors cachés de la RATP

LeParisien.fr La première rame de métro, en 1900 : Tout en bois, ce premier métro à circuler dans les souterrains parisiens date de 1900. Le succès a été immédiat. « En six mois, il y a eu 16 millions de voyageurs. Cela a dépassé les prévisions les plus optimistes », explique Eloi Le Mouël, de la RATP.

Les métros et bus qui ne servent plus à la RATP, parfois vieux de plus d’un siècle, sont conservés dans un hangar à Villeneuve-Saint-Georges, qui n’ouvre que très rarement au public. Visite guidée.

Saviez-vous que les tout premiers métros étaient en bois ? Que deux compagnies se sont livrées une guerre commerciale sans merci pour rouler dans les souterrains de Paris ? Ou que les bus ont fini par supplanter les trams à Paris grâce au lobby automobile ?

Autant de découvertes surprenantes que l’on peut faire au détour d’une visite au beau milieu du patrimoine roulant caché de la RATP. Dans un hangar de 15 000 m² loin des regards, au fond d’une friche ferroviaire à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) se cachent des dizaines de bus, métros et trains, propriété de la régie.

Plutôt que de les laisser moisir dans un garage, ou de tous les envoyer à la casse, la RATP a préféré conserver un exemplaire de chacun de ses véhicules, afin de les mettre en valeur. Pour qu’un jour, pourquoi pas, ils viennent enrichir un musée des transports urbains.

En attendant, l’entreprise laisse découvrir ces trésors cachés en de rares occasions : les Journées du patrimoine, ou lors de quelques visites avec des partenaires*. Les prochaines sont prévues ce mercredi 25 avril, avec le comité du tourisme du Val-de-Marne (5 €). Dépêchez, vous, il reste quelques places !

Pour vous faire une idée, nous vous faisons découvrir un aperçu de ces métros, trams et bus d’un autre temps.

  • Prochaines visites le 25 avril, puis le 30 mai et le 27 juin. Inscription sur les sites des comités du tourisme de Seine-Saint-Denis (www.tourisme93.com) et du Val-de-Marne (www.tourisme-valdemarne.com).

Commentaires

1. Le lundi, 23 avril 2018, 08:10 par michel CHAPUT

Merci Patrick pour toutes ces excellentes informations lorsque l'on est encore curieux sur son métier ou bien lorsque sortir pour visiter est une passion.
Je commence chaque journée par la lecture de ce blog très riche !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet