la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le procès de plusieurs filières de détournement de chaudières.

France info- A Soissons, ce lundi 16 avril, dix anciens salariés de la fonderie Baxi comparaissaient devant le tribunal pour le vol de plusieurs dizaines de ces équipements durant plusieurs années. Les chaudières étaient sorties de l'usine de fabrication de la fonderie "Baxi" à Villeneuve-Saint-Germain,(02) (fermée à grand fracas fin 2014), puis étaient revendues à des particuliers à des prix défiant toute concurrence.

La plupart reconnaissent les faits. Entre 2006 et 2011, ces salariés ont détourné des chaudières à la sortie des chaînes de l'usine. Depuis, l'entreprise a fermé. Plusieurs filières semblent avoir coexisté. Tout se passait par relations. Les chaudières d'une valeur moyenne de 5000 euros étaient revendues en liquide 4 à 5 fois moins cher.

Commentaires

1. Le jeudi, 19 avril 2018, 14:10 par Squivit

Incroyable ! Sous nos yeux. ..

2. Le vendredi, 20 avril 2018, 17:52 par spejo

Il me semble qu'une grande partie du personnel devait être complice dans le trafic des chaudières.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet