la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1131035
Aujourd'hui : 385
En ligne : 1

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le Magnum du Tatarstan : les dinosaures ne sont pas tous éteints !

Mathieu Bonaventure 8 mars 2018 Passion, Tracteurs du monde

L’Agromaster T360, un tracteur à châssis rigide, façonné de mécaniques éprouvées et peu exigeantes question entretien et conduite. Il s’agit de pouvoir emmener les outils de travail du sol et de semis produits par la firme. Sous son aspect rudimentaire, le T360 est toutefois animé par un moteur Cummins de 8,9 litres d’ancienne génération (norme Euro 2 et Euro 3 en vigueur entre 1996 et 2005) développant 360 chevaux.

Pourquoi faire compliqué lorsqu’on peut faire simple ? A l’heure ou l’on recherche la rentabilité et de la compétitivité, la solution se trouve parfois dans des mécaniques simples et économiques. Dans certaines régions du globe, la simplicité des mécaniques employées n’est pas seulement motivée par des choix économiques. C’est une nécessité !

Dans le Tatarstan, en plein cœur de la Russie, la qualité des carburants est si mauvaise qu’aucun tracteur de dernière génération (ndlr: ceux bardés d’électronique et du désormais réglementaire combo FAP, DOC, SCR, EGR) est interdit de séjour. Et vu que « Service Après Vente » rime là haut avec « débrouillez-vous », mieux vaut ne pas s’encombrer de futilités technologiques. Faut que ça marche. Point barre!

C’est pour cela que des marques comme Belarus, Kharkov ou le leader de l’articulé Kirovets y ont toujours leur place. Ce dernier, pour taquiner de l’américain a d’ailleurs fait les frais ces dernières années de choix technologiques trop aboutis avec le K9000. Un flop commercial! Faisons simple; un châssis solide et brut, sorti de fonderie, un moteur capable de boire (et manger!) n’importe quel gasoil, une bonne boîte mécanique et basta. Toute assistance électronique se verra à terme shuntée à la première panne ou bricolée à renfort de dominos et Chatterton.

Commentaires

1. Le vendredi, 9 mars 2018, 11:57 par pardis

La logane du tracteur !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet