la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement



Visiteurs : 1180594
Aujourd'hui : 282
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vœux Poclain. Forte croissance et embauches à venir

Ouest France L’entreprise Poclain Tecnicast (ex-Grandry) affiche un beau bilan pour l’année 2017. Et voit l’avenir avec ambition.

Philippe Reynolds est un directeur heureux. En 2017, l’ancienne fonderie Grandry, désormais Poclain Technicast, a connu une très forte croissance en 2017. « On a un chiffre d’affaires qui a augmenté de 34 % en 2017. » Ces très bons résultats s’expliquent par une forte reprise d’activité, « notamment dans le BTP. » Forte croissance

Cet essor s’explique également par le développement à l’international. « Nous avons des affaires aux États-Unis, comme en Chine et au Japon. » Pour 2018, Philippe Reynolds voit l’avenir avec ambition - il table sur une croissance d’environ 20 % - et annonce que des postes seront vite disponibles.

« Nous avons notamment besoin de technicien de maintenance, principalement des électromécaniciens », détaille le directeur.

2018 sera également une année d’investissement dans l’entreprise sabolienne. « Nous allons entre autres créer une cellule robotisée et acquérir une nouvelle machine à noyauter. » Avec pour objectif de gagner en productivité ainsi qu’en ergonomie. Des efforts qui permettront de revenir à une meilleure rentabilité.

La cérémonie des vœux a également été l’occasion de remettre les médailles du travail aux employés qui travaillent depuis au moins 20 ans dans la fonderie.

Franck Brière, Jérôme Chatelain et Joël Ferrand repartent avec une médaille d’argent (20 ans) Gilbert Sommer a eu la médaille vermeil (30) Michel Jariais une médaille d’or (35 ans) et enfin Bernard Crosnier et Robert Froissard ont reçu la médaille Grand or pour leurs 40 ans passés à la fonderie. Bravo à eux. Les médaillés prennent la pose avec Philippe Reynolds (à gauche) Les médaillés prennent la pose avec Philippe Reynolds (à gauche)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet