La France va enregistrer cette année la croissance la plus élevée depuis 2011 et l'Insee se montre optimiste pour 2018. C'est bien sûr un motif de satisfaction.Tant mieux et bravo. Mais attention : il serait prématuré de se reposer sur ses lauriers