l' Ardennnais - Deville Reprise in extremis en septembre 2016 par l’Ardennais Guy Tutiaux, l’entreprise née en 1898 a réduit la voilure pour retrouver croissance et rentabilité.

Une coulée d’acier dans l’usine de la rue de la Carbonnière à Deville.Une coulée d’acier dans l’usine de la rue de la Carbonnière à Deville. -Photographe: Karen Kubena

Le métal a bien failli ne plus jamais couler rue de la Carbonnière à Deville, si Guy Tutiaux et son associé Jean-Pierre Mallet n’avaient pas osé une opération de la dernière chance. Ils ont repris, en septembre 2016, le flambeau des Fonderies Collignon, entreprise mise en liquidation judiciaire deux mois plus tôt, après une longue hémorragie qu’une procédure de sauvegarde prolongée et deux périodes de redressement judiciaire n’étaient pas parvenues à contenir.

Petit miracle, un peu plus d’un an après la reprise, la société est rentable et retrouve le chemin de la croissance.