Les Echos - Peugeot et Leroy-Somer, c'est l'alliance de deux vénérables maisons de l'industrie hexagonale. Né en 1919 à Angoulême, Leroy-Somer, spécialiste charentais des alternateurs et des moteurs électriques (qui a entre autres équipé les sous-marins nucléaires français, les Autolib de Bolloré et les centrales nucléaires d'EDF), avait été racheté l'an dernier pour un milliard d'euros par le groupe japonais Nidec - après être tombé dans l'escarcelle de l'américain Emerson en 1990.

L'entité affiche aujourd'hui plus de 7.000 salariés et dépasse le milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel.