la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Piwi et la palme d'or

Dans le film The Square, un musée suédois expose des tas de sable qui « font sens » ....sauf pour Piwi l'ancien marchand de sable . et sauf pour le service de nettoyage…

Avec The Square, Palme d’or 2017 à Cannes en mai dernier, le Suédois Ruben Östlund signe une comédie décapante où il s’amuse (entre autres)à tailler un costard au petit monde de l’art contemporain.

Résultat : un film un peu long, incisif, esthétiquement très soigné – Östlund inscrit son récit –, qui n’est pas le premier, loin de là, à stigmatiser les conformismes des anticonformistes de la modernité.

Mékilékon aurait-il vu autre chose qu'un décapsuleur ?

Commentaires

1. Le lundi, 23 octobre 2017, 10:59 par lw

c'est une critique de la société dans tous les sens...à commencer par l'univers de l' art moderne. Trop long et trop de sujets à la fois.

Une belle statue équestre en bronze déboulonnée : comment ont-ils fait ?

2. Le mercredi, 25 octobre 2017, 18:54 par Mèkilékon

Mèkilékon est comme beaucoup de ses confrères : un pousse-cailloux, un besogneux qui se confronte chaque jour à la réalité industrielle, et ne passe pas son temps (ni ne gagne sa vie) à phosphorer 24/24 sur le sens de la vie, à élucubrer je ne sais quelle pensée "révolutionnaire" ou déjantée pour faire "moderne", ou bâtir des "oeuvres" déstructurées et minimalistes, souvent accompagnées d'un texte d'explications pseudo-philosophiques et prétentieuses...à l'attention des "incultes" que nous sommes et qu'il faut bien "éduquer".

Alors, vous l'aurez bien compris : l'art moderne, c'est pas mon truc.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet