la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1013184
Aujourd'hui : 630
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Filiale du Groupe CITELE, SICTA (540 collaborateurs)) recherche INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE

Filiale du Groupe CITELE (6 sociétés – 620 collaborateurs), SICTA (540 collaborateurs en France, Hongrie, Bulgarie et Chine) est spécialisée dans la production (fonderie, usinage et assemblage) en grande série de pièces automobiles en aluminium (carters turbo compresseurs).

Equipementier automobile de rang 2, nous fournissons à nos clients leader mondiaux sur le marché du turbo compresseur des composants destinés aux plus grands constructeurs automobiles (VW, Ford, Audi, BMW, Mercedes, Nissan, Porsche, Jaguar Land Rover, …).

Dans le cadre du fort développement de notre site Hongrie (Miskolc – 360 collaborateurs - fonderie et usinage), nous recherchons pour renforcer notre équipe fonderie un :

INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE

Vos fonctions consisteront à : 1 - Gérer et participer à la résolution de problèmes dans les domaines du noyautage sable, de la fusion et de la coulée ; 2 - Définir les instructions de production et les temps de cycle pour les nouveaux produits ; 3 – Optimiser les process pour de noyautage sable et de fonderie ; 4 – Optimiser le réglage de la mise en place des boîtes à noyaux et de l’extraction des noyaux 5 – Optimiser le poteyage (choix des produits, fréquence, …) 6 – Définir les paramètres de coulée ; 7 - Participer avec l'équipe Process fonderie à l’industrialisation des nouveaux produits en se basant sur les retours d’expérience 8 – Apporter un soutien technique au Responsable de production fonderie.

Votre profil: - Ingénieur confirmé (10 à 20 ans minimum) en Mécanique, Métallurgie ou Fonderie/Forgeage, vous avez une expérience significative en fonderie d’aluminium - Une expérience en fonderie gravitaire sable ou moules métalliques serait un plus ; - Vous avez des connaissances en conception des moules, poteyage et noyautage sable (technologies froides et chaudes) - Vous avez une expérience de la production et du suivi de production et maîtrisez les méthodes et outils industriels : résolution de problèmes, OEE, qualité, LEAN. - Des connaissances de base sur les outils et méthodes automobiles (FMEA, SQC, SPC, Kaizen, 6 sigma) serait un plus.

Vous maîtrisez l’anglais et le français ou le hongrois.

Statut détaché dans un premier temps, puis expatriation.

Package (rémunération, frais,…) à définir selon profil.

Merci d’adresser votre dossier de candidature (CV, lettre de motivation + prétentions), par courriel à d.larche@citele.fr.

Commentaires

1. Le lundi, 16 octobre 2017, 16:52 par George Prazmowski

JERZY (GEORGES) PRAZMOWSKI, M.Sc., Eng.
1975 Madison Ave., Sudbury, ON, Canada, P3A 2P5
(705) 586-5421 (téléphone),
gprazm@gmail.com

Sudbury, le 16 octobre 2017
Filiale du Groupe CITELE, SICTA

Re : INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE en Hongrie.

Madame, Monsieur,
Ancien élève d’ESFF (L’École Supérieure de Fonderie et de Forge) et d’Académie des Mines et Métallurgie de Cracovie en Pologne (ingénieur M. Sc. 1968) d’origine polonaise, citoyen canadien, retraité, mais continuellement actif (polyglotte : polonais, français et anglais), obligé de suivre ses affaires judiciaires en Pologne pour une période de 3 à 5 ans, cherche un poste de consultant technico-commercial, traducteur ou encore celui d'ingénieur de R&D pour une entreprise française implanté en Europe de l’Est.
Mes facultés techniques comme ingénieur de métallurgie, de fonderie et scientifique, m’ont permis de progresser et participer dans les programmes de production industrielle (principalement automobile), les R&D dans le développement des matériaux (alliages composites) et dans un milieu universitaire (chargé des cours-Université du Québec à Trois Rivières).
J’ai évolué sur différentes fonctions en production qui m’ont permises de connaître de l’intérieur le fonctionnement technique et humain d’une chaîne de production. J’ai complété cette approche terrain par des postes plus axés sur l’analyse des outils de production, ce qui m’a permis de prendre de la hauteur sur le sujet.
Je suis aujourd’hui capable de m’adapter à des contextes extrêmement divers tout en gardant le sens du terrain et de la mise en œuvre concrète de l’amélioration continue.
Je postule donc à votre offre de l’INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE. Fort d’une expérience réussie en tant que directeur des méthodes dans les fonderies servant le segment automobile, je serais heureux de mettre à profit mon expertise au sein de votre entreprise. Vous recherchez un professionnel réactif, qui maitrise l’aspect organisationnel et technique du métier, je suis expérimenté sur la fonction et je sais m’adapter à des problématiques diverses. En tant que professionnel et manager, je sais faire preuve de souplesse et de compromis.
Avec mes remerciements, veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
Jerzy (Georges) Prazmowski

JERZY (GEORGES) PRAZMOWSKI, M.Sc., Eng.
1975 Madison Ave., Sudbury, ON, Canada, P3A 2P5
(705) 586-5421 (téléphone),
gprazm@gmail.com

Sudbury, le 16 octobre 2017
Filiale du Groupe CITELE, SICTA

Re : INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE en Hongrie.

Madame, Monsieur,
Ancien élève d’ESFF (L’École Supérieure de Fonderie et de Forge) et d’Académie des Mines et Métallurgie de Cracovie en Pologne (ingénieur M. Sc. 1968) d’origine polonaise, citoyen canadien, retraité, mais continuellement actif (polyglotte : polonais, français et anglais), obligé de suivre ses affaires judiciaires en Pologne pour une période de 3 à 5 ans, cherche un poste de consultant technico-commercial, traducteur ou encore celui d'ingénieur de R&D pour une entreprise française implanté en Europe de l’Est.
Mes facultés techniques comme ingénieur de métallurgie, de fonderie et scientifique, m’ont permis de progresser et participer dans les programmes de production industrielle (principalement automobile), les R&D dans le développement des matériaux (alliages composites) et dans un milieu universitaire (chargé des cours-Université du Québec à Trois Rivières).
J’ai évolué sur différentes fonctions en production qui m’ont permises de connaître de l’intérieur le fonctionnement technique et humain d’une chaîne de production. J’ai complété cette approche terrain par des postes plus axés sur l’analyse des outils de production, ce qui m’a permis de prendre de la hauteur sur le sujet.
Je suis aujourd’hui capable de m’adapter à des contextes extrêmement divers tout en gardant le sens du terrain et de la mise en œuvre concrète de l’amélioration continue.
Je postule donc à votre offre de l’INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE. Fort d’une expérience réussie en tant que directeur des méthodes dans les fonderies servant le segment automobile, je serais heureux de mettre à profit mon expertise au sein de votre entreprise. Vous recherchez un professionnel réactif, qui maitrise l’aspect organisationnel et technique du métier, je suis expérimenté sur la fonction et je sais m’adapter à des problématiques diverses. En tant que professionnel et manager, je sais faire preuve de souplesse et de compromis.
Avec mes remerciements, veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
Jerzy (Georges) Prazmowski

JERZY (GEORGES) PRAZMOWSKI, M.Sc., Eng.
1975 Madison Ave., Sudbury, ON, Canada, P3A 2P5
(705) 586-5421 (téléphone),
gprazm@gmail.com

Sudbury, le 16 octobre 2017
Filiale du Groupe CITELE, SICTA

Re : INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE en Hongrie.

Madame, Monsieur,
Ancien élève d’ESFF (L’École Supérieure de Fonderie et de Forge) et d’Académie des Mines et Métallurgie de Cracovie en Pologne (ingénieur M. Sc. 1968) d’origine polonaise, citoyen canadien, retraité, mais continuellement actif (polyglotte : polonais, français et anglais), obligé de suivre ses affaires judiciaires en Pologne pour une période de 3 à 5 ans, cherche un poste de consultant technico-commercial, traducteur ou encore celui d'ingénieur de R&D pour une entreprise française implanté en Europe de l’Est.
Mes facultés techniques comme ingénieur de métallurgie, de fonderie et scientifique, m’ont permis de progresser et participer dans les programmes de production industrielle (principalement automobile), les R&D dans le développement des matériaux (alliages composites) et dans un milieu universitaire (chargé des cours-Université du Québec à Trois Rivières).
J’ai évolué sur différentes fonctions en production qui m’ont permises de connaître de l’intérieur le fonctionnement technique et humain d’une chaîne de production. J’ai complété cette approche terrain par des postes plus axés sur l’analyse des outils de production, ce qui m’a permis de prendre de la hauteur sur le sujet.
Je suis aujourd’hui capable de m’adapter à des contextes extrêmement divers tout en gardant le sens du terrain et de la mise en œuvre concrète de l’amélioration continue.
Je postule donc à votre offre de l’INGENIEUR FABRICATION/PROCESS FONDERIE. Fort d’une expérience réussie en tant que directeur des méthodes dans les fonderies servant le segment automobile, je serais heureux de mettre à profit mon expertise au sein de votre entreprise. Vous recherchez un professionnel réactif, qui maitrise l’aspect organisationnel et technique du métier, je suis expérimenté sur la fonction et je sais m’adapter à des problématiques diverses. En tant que professionnel et manager, je sais faire preuve de souplesse et de compromis.
Avec mes remerciements, veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
Jerzy (Georges) Prazmowski

2. Le lundi, 16 octobre 2017, 16:55 par George Prazmowski

JERZY (GEORGES) PRAZMOWSKI

1975 Madison Ave
Sudbury, ON Canada
P3A 2P5 (705) 586 5421 (telephone)

gprazm@gmail.com
Français, Anglais, Polonais,

Profile Professionnel


• Organisé, discipliné et ponctuel
• Adapte ses attentes, ambitieux et minutieux en détail
• Excellentes habiletés de présentation orales, très bon vulgarisateur
• Ouvert d’esprit, collaborateur et flexible
• Travail bien dans des équipes multidisciplinaire ou de façon indépendante
• Solide expérience dans le domaine des recherches et développement scientifique, dans l'ingénierie et de gestion technique des projets
• Dynamique et axé sur les résultats
• Spécialiste avec une vaste expérience dans tous les domaines de la science des matériaux
• Excellentes compétences analytiques

Affiliations professionnelles

Ordre des Ingénieurs du Québec
Association Technique de Fonderie (France)
American Foundry Society (U.S.A.)

Formation professionnelle

Ingénieur de Fonderie 1978
ECOLE SUPÉRIEURE DE FONDERIE, Paris FR

Ingénieur de Métallurgie et Fonderie Maîtrise en Sciences Appliques 1962-1968
UNIVERSITÉ DES MINES ET METALLURGIE, Cracovie PL

Technicien en Métallurgie 1961
ÉCOLE TECHNIQUE DE MÉTALLURGIE, Cracovie PL

Études en Métallurgie Physique (Théorie) 1975-1976
CENTRE DES ETUDES NUCLEAIRES & UNIVERSITÉ PARIS XI, Saclay et Orsay FR
Et :
Études en Métallurgie Physique (Travaux de recherche) 1975-1976
CENTRE DE RECHERCHE ELECTRICITÉ DE FRANCE., Fontainebleau FR

Expérience de travail

Président des services techniques
Consultation, GKP Consulting, Sudbury, ON

Projets les plus importants 2002-2014

2014-2015
Collaboration au projet de francisation des programmes en génie, Université Laurentienne, Sudbury.
2011-2014
En collaboration avec la compagnie canadienne Golder Associates (Division Spain) et Kovit Engineering (Sudbury), j’ai réagie en tant que intermédiaire technique (et lobbyiste-polyglotte) dans les discussions entré la compagnie polonaise (KGHM en Pologne) et les postulants canadiennes en projets de développement de technologie d’aménagement des résidus de flottation (Mine de cuivre Rudna en Pologne).
avril-décembre 2011
L’avant-projet d’une fonderie de fusion des alliages d'aluminium (secondaire-deuxième fusion), la capacité de 25 000 t/an, (Fonderie R.N.S. Saint-Esprit, PQ),
2009
Déterminer les méthodes de production afin d'améliorer la structure métallurgique de pièces coulées (castings) en fonte nodulaire (Fonderie Brantford, ON)
2005-2008
Collaboration à distance, projet de R&D des composants électroniques de haute conductivité thermique en alliage composite MMC (Compagnie MC-21 à Carson City, Nevada, États-Unis)
2002-2004
Projet de R&D et de production des outils d'écorçage de bois (forgée), pour être utilisés en industrie forestière, collaboration de 4 partenaires (Québec/Ontario, pour la compagnie Industrie Forano à Plessisville, PQ),

Carrière professionnelle

Directeur des Procèdes et de R & D
Brake Parts Canada (DANA Co.), Sudbury ON 1999-2002

• Faire développer et faire vérifier l’ensemble de technologie et de procédés de production dans l’usine de pièces automobiles en grandes mase et en cycle en continue.
• Encadrer 3 équipes de 7 professionnels chargés à respecter rigoureusement les étapes de production
• Diriger des laboratoires, de comité des programmes d'amélioration continue, APQP, PPAP, SPC, plans de contrôle, DFMEA, les opérations atelier de modelage et des initiatives de R&D

Contributions spéciales

• Proposer un projet de 1,7 million$ pour introduire la robotique informatisée dans la finition et l'emballage des pièces à la chaîne de finition,
• Réaliser un programme d'amélioration sur le système du sable de la fonderie qui a abouti à augmentation de la qualité du sable et une économie de 180 000 $/an.

Directeur Scientifique, Ingénieur en chef et Directeur R & D
Alphacasting Inc, Montréal PQ 1995-1999

• Diriger le bureau d’ingénierie dans cette fonderie (des métaux ferreux et non-ferreux) de très haute précision (en procédé à la cire perdue) de pièces destinées pour industrie aéronautique, militaire, ferroviaire médicale. La diversité de destinations de produits, entrainé conséquemment utilisation des alliages divers, souvent très sophistiques.
• Établir les procédures de traitement thermique pour ces pièces.
• Établir et diriger des programmes de R&D (2M$) sur utilisation de l’alliage composite à matrice métallique (MMC) type Duralcan, qui a été développé par la Société ALCAN (Usine Dubuc PQ)
• A œuvré pendant 3 ans à titre de consultant pour la société avant d’obtenir et accepter le poste
• Des nombreux projets de R&D ont été lancés et réalisé dans cette fonderie, un de plus important porté sur la traitement thermique des pièces coules en alliage Copper-Béryllium (2% Be) pour une application en aviation et aéronautique, ainsi que la production de frame de pistolet Colt M1911 – ultra léger et résistant à l’abrasion (en Duralcan) pour une compagnie ontarienne (Para-Ordnance) de Scarborough-Ontario.

IngénieurConsultant
GP Consultant Inc. Montréal, PQ 1987-1999

• En 1987 j’ai enregistré ma propre compagnie de consultation – GP Consultant Inc., et ce même année l’Université du Québec à Trois Rivières m’a proposé de me charger du cours de métallurgie de métaux ferreux et non ferreux, leur mise en forme, leur traitement thermique, et aussi le cours de la métallurgie des poudres – frittage.
• A part de conseille procures aux différentes fonderies québécoises dans améliorations des procédés de production ou technologie, j’ai lancé conjointement avec Alphacasting (Montréal) et la compagnie Turbocristal (ville de Québec) un vaste projet de R&D (valeur $10M) sur application industrielle des alliages composites (MMC) type Duralcan.

Chef de Section - Procédés
Sidbec Dosco Inc. Montréal, PQ 1984-1987

Sidbec Dosco (aujourd’hui Arcelor-Mittal), quatrième aciérie canadienne à l’époque était une propriété du Gouvernement du Québec. J’assurais avec mes quatre ingénieurs, d’un part, suivie des procédures de production d’aciers au carbone destines au marché nord-américaine, d’autre part, développer des nouveaux procèdes améliorant la productivité, qualité et baisser les couts.

• Notre responsabilité a était de prévoir de bonne fonctionnement des sections d’élaboration d’aciers [(3 fours électriques à l’arc - capacité de 180t chaque un, coulé continue des billets, deux lignes Concast (Suisse) avec 6-brins, coulé continue des brames (Voest-Alpine (Autriche) et unité de réduction des minerais (pellets) type MIDREX.]
• Pour moderniser la compagnie, le Gouvernement du Québec lançait un projet de prés de $200M de transfert de technologie de la compagnie BSW (Badiche Sthal Werke situe a Kiel – Allemagne). Prés de 100 personnes (six différents groupes – deux semaines/par groupe) toutes métiers et fonctions confondus sont participe dans les voyages d’études, portes sur les modernes et efficaces méthodes de travail, et surtout sur les nouveaux équipements qu’on été en train d’installer
• Un travail titanesque s’est étalé devant nous – adopter, adapter et développer les nouvelles règle de travail, p. expl pour un four complètement modernisé (four EBT- eccentric bottom tap oven) avec les parois en caissons fortement refroidis à l’eau, il fallait développer une méthode de fusion sous laitier mousseau (foam slag) et la technologie de l’affinage hors four (ladle furnace technology).

Directeur des Méthodes
Magotteaux Canada, Magog, PQ 1982-1984

Magotteaux est une compagnie Belge (possédant les fonderies à travers du monde), spécialisé surtout et encore une de plus grande au monde, dans la production de balles de concassage des minerais métallurgiques, des minerais pour la production du ciment.
• Rôle de notre département a été assurer la réponse les plus rapides aux clients au Canada (compagnie minières au Québec, Nord Ontario, Alberta etc.) en ce qui concerné les modifications ponctuels de propriétés de matériel de concassage à délivrer.
• En ce qui concerne de développement de produits spéciaux il faut noter que la compagnie a réalisée un commande de pièces spectaculaires de près d’une Ton chaque une d’une série de 40, commandes par la ville de Montréal, pour leur usine d’épuration des eaux.
• Nous avons réalisés pour la compagnie de Bombardier une série de différentes pièces coulées pour le Metro de N.Y.

Directeur Ingénierie et Assurance Qualité
Fonderie Maska Inc. Ste-Claire, Comté de Dorchester, Québec, Canada 1980-1982

• Développement et raffinement de procèdes de production de freins à disque pour marché américaine (Ford, Chrysler et GM).
• La création du Manuel d’Assurance de Qualité était notre premier coup positif.
• J’ai développé une méthode brevetable de production de Brake Shoes (blocks de freinage de wagons et de locomotives) à un cout concurrentielle, accepté par CN, nous avons eu une commande d’une série de promotion, hélas, le temps et les moyens financières nous ont obligé fermer la fonderie.

Ingénieur responsable de Qualité
Fonderie Zeppellini, Draweil France 1978-1980

La fonderie des pièces en alliages d’aluminium destine pour un marché d’automobile européenne : Peugeot, Renault, Volvo.etc. La technologie utilisé consisté de produire des castings en moules métalliques par gravité, en basse pression (roues d’automobile) et en technologie sous pression (die casting).

Ingénieur de fonderie
Polmot Automobile/Fiat-Pologne 1968-1974

Ingénieur stagiaire, et en suite ingénieur de production, appliqué dans le démarrage de la nouvelle fonderie des alliages d’aluminium en Pologne.

Responsabilité :
• Au début, les processus d’adaptation de la technologie (italienne) pour la production massive des noyaux en sable sur les machines rotatives (2 ans).
• En suite, je me suis occupé de la technologie de coulée en coquilles (moules métallique) et surtout de la conception des moules, leurs système de remplissage.
• En 1971, on ma confié un poste de technologue en charge de la production des pièces coulées en s/s pression sur nos machines (italiennes) Truilzi.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet