la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 968124
Aujourd'hui : 84
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Fonderie, les fonderies, ils en parlent aussi ...

...ou quand le président fait la promotion des emplois en fonderie .

Lors d'un échange avec le président de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, qui évoquait les difficultés à recruter d'une entreprise de fonderie d'Ussel (Corrèze), le chef de l'Etat a déclaré : «Certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas, parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire et ce n'est pas loin de chez eux.»

Une allusion probable aux salariés de l'équipementier automobile repris par GMD, un petit groupe spécialisé dans l'embouteillage dirigé par Alain Martineau après un long épisode judiciaire . Cette reprise va entraîner le départ de 156 salariés. Alain Martineau est aussi le patron de plusieurs fonderies sous-pression.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/politique-societe/emmanuel-macron-president/030664124681-la-polemique-enfle-apres-les-propos-de-macron-chez-gms-2119731.php#F71bJ3fKiOA8Aceu.99

Commentaires

1. Le jeudi, 5 octobre 2017, 14:28 par Pierre

Nous payons la volonté d'avoir 80 % d'une classe d'age avec le bac. En plus nos jeunes ne sont pas devenus bacheliers car on leur donne le bac. Une fois qu'ils ont le bac ils ne veulent plus aller travailler dans les métiers que l'on dit manuels ou industriels. Je visites bien des fonderies ou je vois des roumains ou même des Vietnamiennes à l'ébarbage dans les fonderies. La fonderie de sable à prise chimique de Constellium à Ussel est une fonderie d'aluminium qui est propre mais pas de candidats à l'embauche et 5 millions de chômeurs. Remarque ma femme est Kiné et c'est pareil plus de Kine dans les campagnes.... il faut faire trop d'heure et puis il n'y a pas de loisirs dans les campagnes
Je ne pense pas que je reverrai de mon vivant la France avec la volonté de travailler

2. Le jeudi, 5 octobre 2017, 16:36 par Fred7374

Malheureusement c'est un peu partout pareil : en France on fait venir des polonais pour travailler dans nos fonderies, faute de "volontaires" locaux... mais du coup, en Pologne, ils font venir des Ukrainiens pour travailler dans leurs fonderies... Et en Ukraine, ils font venir qui ? On marche sur la tête !!!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet