la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 1012141
Aujourd'hui : 33
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sorède (66) près de Perpignan : La forge catalane du Martinet inaugurée

Cafetage de notre ami Jean Christian Moulin (ESFF 73) - l' Indépendant - La forge catalane du Martinet datant de 1784 fonctionnait à plein régime en 1793-1794 avec une capacité de production de 1200 quintaux de fer. Tombée dans l'oubli, le terrain fut racheté par la mairie au début des années 2000 et l'association Pastor commençait sa rénovation à l'aide de bénévoles. Douze ans après, grâce à une bonne soixantaine de bénévoles qui s'y sont succédés, le Martinet retrouvait son visage de 1784 avec les bâtiments, ouvrages d'art, mécanismes refaits à l'identique : un travail de titans réalisé inlassablement par des passionnés. Le Martinet fait partie des visites guidées de l'été : renseignements à l'Office du Tourisme Tél : 04 68 89 31 17

http://www.lindependant.fr/2016/07/01/sorede-la-forge-catalane-du-martinet-inauguree,2223013.php

Le jeudi 30 juin, en présence du maire Yves Porteix et de nombreux élus de la commune, en présence des deux conseillers départementaux, Martine Rolland et Robert Garrabé, le président de l'association Pastor Jean-Jacques Cassar procédait à l'inauguration du site. Une visite guidée menée par Bernard Margail, auteur de la maquette opérationnelle du Martinet, a passionné des dizaines de sorédiens venus admirer l'exploit réalisé par cette équipe de passionnés qu'est Pastor et ont pu découvrir un passé industriel oublié de Sorède et des Albères. L'histoire de ce site a été retracée, les techniques utilisées depuis la mine jusqu'au produit forgé ont été expliquées et ont pu être admirées en grandeur nature. La maquette opérationnelle de la forge de la forge a complété avec bonheur cette visite pédagogique. Parler de la vie âpre et pénible des forgerons de l'époque a donné une dimension sociale à cette visite.

Et enfin, la bénédiction par un prêtre de la statue de Saint Eloi, patron des forgerons, statue déposée dans une niche au dessus des enclumes et du marteau a donné le coté spiritualité à cette inauguration. Une vidéo a permis de comparer le Martinet avant et après restauration.

Pour le coté culturel, il y a eu cette lecture d'un poème du sorèdien Yves Pagli qui a fait revivre la beauté des Albères, de Sorède et la pénibilité des forgerons, leurs difficultés à vivre de leur métier dans un siècle où la vie d'un homme ne comptait pas.

Puis vint le temps des discours : président de Pastor, maire, conseillers départementaux : tous ont mis en avant le bénévolat, la passion, la pugnacité, la confiance réciproque entre donateurs et acteurs, la modestie et l'humilité des acteurs de cette restauration. Un hommage appuyé a été rendu à Francis, présent dans le public, doyen des bénévoles et seul professionnel compétent de cette équipe sans qui le Martinet ne serait pas ce qu'il est et n'aurait pas survécu à la crue de 2011. Et bien sûr on a évoqué les deux prix qui ont couronné cette restauration l'un régional, l'autre national et que nous avions signalé par le passé. Symboliquement, le président de Pastor a remis la clé du Martinet restauré au maire.

Un pot de l'amitié a clôturé la cérémonie et un pique nique au Mas del Ca a rassemblé tous les bénévoles dans une ambiance conviviale et amicale.

Bravo Pastor, on compte sur vous pour d'autres restaurations.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet