Au début du mois d’avril, la Fonderie Horne a accompli un véritable exploit dans le domaine de la transformation des métaux en franchissant la barre des 10 millions d’heures travaillées sans accident indemnisable.

Il s’agit d’un record absolu pour le complexe de Glencore Canada à Rouyn-Noranda. Ce jalon représente un peu plus de six ans sans événement à la suite duquel un travailleur a dû être placé en arrêt de travail. Il ne tient toutefois pas compte des incidents qui nécessitent des premiers soins.

«Nous devons nous réjouir de cette statistique sans toutefois baisser la garde. Chaque jour et lors de chaque tâche, prenons le temps d’analyser nos risques, de mettre en place des mesures pour les réduire et d’appliquer les contrôles prévus», a commenté le directeur général de la Fonderie Horne, Claude Bélanger, dans son message aux employés.

Une année de records

En plus de cette performance en santé et sécurité du travail, 2017 pourrait bien se révéler l’une des meilleures années à bien des égards pour l’usine de Rouyn-Noranda. Ainsi, la Fonderie Horne a prévu remettre pas moins de 495 000 $ en dons et commandites à divers organismes. Planifié dans le cadre du 90e anniversaire de l’usine, il s’agit d’un record en la matière.

De plus, en date du début avril, l’année en cours représentait la meilleure de tous les temps pour la fonderie en termes de contrôle des émissions fugitives de gaz et de poussières. Le bilan s’était d’ailleurs amélioré de 32 % par rapport à pareille date en 2016.