la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Visiteurs : 24727
Aujourd'hui : 850
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Noyau sable inorganique en impression 3D

chez Mahle König - my little blog fonderie & Casting Plant & Technology - Janv. 2017 - Article sur le site ExOne

Dans le numéro de janvier 2017 de la revue Casting Plant & Technology, le Dr. Georg Geier, directeur de la fonderie automobile Mahle König à Rankweil (Autriche) apporte son témoignage sur l'intérêt, mais aussi sur les limitations, des noyaux sables imprimés en 3D avec une technologie inorganique (base silicate d' ExOne) pour la production de pièces en aluminium coquille (piston, culasse, moteur). La technologie est bien adaptée actuellement aux productions en petite et moyenne série et apporte de nombreux gains (réactivité, complexité des formes, précision dimensionnelle, absence d'outillage, ...).

ExOne_noyau_impression_3D_Mahle_Koenig_automobile

Les avantages de l'impression 3D des noyaux sables Dr. Georg Geier pense ainsi que l'impression 3D des noyaux sable :

Est intéressante pour les petites et moyennes séries, mais pas pour les grandes séries avec la technologie actuelle (pas assez productive)

Pourrait peut-être dans le futur, être applicable à des productions grande série sur un mode hybride (mixte de noyaux conventionnels + impression 3D)

Permet de réaliser des géométries très complexes, impossibles à réaliser avec des noyaux conventionnels

Élimine l'assemblage de plusieurs noyaux et augmente donc la précision géométrique obtenue

Facilite la conception CAO du noyau (plus de décomposition en noyaux multiples, plus de dépouille, plus de noyaux de verouillage)

Supprime les outillages, leur maintenance, leur stockage, la gestion des usures d'outillage (et la dérive du dimensionnel des noyaux)

Permet de réduire les délais de mise au point et d'être très réactif dans la réalisation de nouvelles géométries

Apporte un potentiel très important à la R&D sur les nouvelles géométries de moteur (allègement, performances, ...)

Permet de transférer facilement la production de noyaux d'une unité de fonderie à une autre

Permet de réduire les émissions à la coulée et les dégagements de gaz (porosité et dépôt de goudrons lié à la recondensation des gazs sur la coquille) grace aux noyaux inorganiques à base silicate (technologie ExOne)

Commentaires

1. Le mardi, 25 avril 2017, 07:47 par I.Am.Magic

bonjour, est-il possible d'avoir plus d'informations sur le procédé par liant inorganique (silicate? bonne journée

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet