la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 991988
Aujourd'hui : 584
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L’élection présidentielle est l’occasion de fixer les directions

que prendront les politiques publiques sur des questions essentielles . Des diagnostics & des alternatives sont proposées au débat public à qui veut regarder de plus près.

Quelle politique pour l'industrie manufacturière ? pour la fonderie ? Voilà un sujet qui nous préoccupe. Pour cette option déterminante, plusieurs alternatives, parfois divergentes mais toutes réalisables, sont proposées.

Alors, comme me l'a demandé un ami et fidèle lecteur du blog : Nous voulons vous inciter à aller voter... Après vous pourrez râler, critiquer. Aujourd'hui rien n'est joué et ce sont les indécis qui peuvent faire la différence. C’est votre vote de conviction (pas le vote utile) qui va permettre de repenser notre modèle politique, notre modèle de société et notre modèle économique.

A dix jours du scrutin, avec des courbes qui se resserrent pour les quatre premiers candidats, le vote des indécis pourrait être décisif quant à l'ordre d'arrivée et donc la qualification - ou pas - au second tour.

Commentaires

1. Le jeudi, 13 avril 2017, 10:10 par jean francis pécresse

En ces jours où les choix de chacun se précisent, les passions s'aiguisent, les positions s'antagonisent. Et le tempérament français pousse à l'exaltation plus qu'à la réflexion... Des "fillonistes" bien élevés se découvrent soudain une aversion insoupçonnée pour Emmanuel Macron. Subitement, des "macronistes" bienveillants se mettent à réprouver François Fillon. La réalité est plus paisible.

2. Le jeudi, 13 avril 2017, 21:39 par zozo

Pour la manufacture, deja si les instances syndicats associations entremlés faisaient de l' industrie et non de la politique.

3. Le samedi, 15 avril 2017, 18:47 par Le Bébert de la Fonderie

Macron est le spécialiste de "l'attention sélective" comme l'expliquent les grosses têtes bien pensantes de la psychologie cognitive c'est à dire que, concernant un sujet précis, il est capable de dire tout et son contraire à la suite l'un de l'autre.
Que le meilleur gagne pour une France forte et digne.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet