A dix jours du scrutin, avec des courbes qui se resserrent pour les quatre premiers candidats, le vote des indécis pourrait être décisif quant à l'ordre d'arrivée et donc la qualification - ou pas - au second tour.