Et là, c’est assez étonnant, je peux constater que ceux qui se trouvent dans une situation analogue éprouvent les mêmes difficultés et parfois davantage. En voyant les faiblesses des autres j’en arrive à oublier un peu les miennes, à prendre enfin conscience de mes points forts. Je reprends tout à coup confiance en moi.

Ce mécanisme fonctionne quasiment dans tous les cas et pour une raison très simple. Notre vision des choses a changé d’échelle, elle est passée de l’absolu, moi seul devant l’obstacle, au relatif, moi et d’autres devant le même obstacle. Ce changement de perspective ne peut que nous rassurer.

Evidemment tout n’est pas réglé pour autant et la difficulté demeure. Mais au moins notre mental n’est pas plombé inutilement et nous en tirons donc davantage de force pour l’affronter.

Oui, mais comment se comparer ?

En observant le comportement des autres dans toutes les circonstances que la vie nous offre, par exemple au cours des réunions de travail, dans les discussions informelles, partout où se trouvent nos semblables. Les gens ayant parfois tendance à positiver leur vie et à cacher leurs échecs, à nous de savoir lire entre les lignes.

Dans le cas d’un projet de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle, il est crucial de faire une enquête approfondie, de rencontrer des personnes qui évoluent déjà dans l’environnement cible. Il ne faut surtout pas hésiter à leur poser des questions sur leurs parcours.

Cette démarche a deux avantages. Elle permet d’abord d’accumuler des informations utiles, des conseils, d’identifier les écueils à éviter et de pouvoir donc s’y préparer. Elle nous rassure ensuite en nous montrant que d’autres avant nous sont passés par les mêmes doutes et ont pourtant atteint leurs objectifs avec des moyens semblables aux nôtres. On trouve d’ailleurs de nombreux témoignages sur le Net, dans les journaux et les émissions télévisées.

En fait, se comparer c’est se demander comment les autres réagissent face à la situation qui nous préoccupe.

Le rôle de l’accompagnement

Suivre un accompagnement permet également d’avoir de nouveaux repères. Le conseiller connaît forcément des situations analogues et s’efforcera de resituer votre parcours en le comparant aux autres.

Surmonter l’obstacle

Se rassurer revient donc à desserrer le frein à main mental qui nous bloquait dans notre mouvement, cela nous aide à reprendre de la force, à emmagasiner l’énergie nécessaire pour affronter l’obstacle et finalement le surmonter.

Silvain Rossini

Bilan et projet de vie