la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo Elkem 1-6-16 Logo AMF 1-6-16 Logo EuropIron 12-7-16 Logo Brefond 19-7-16 Logo sogemi 24-10-16 Logo FirstAlloys 23-12-16



Visiteurs : 852968
Aujourd'hui : 258
En ligne : 4

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le préfet en visite aux Aciéries de Ploermel pour faire le point

Ouest-France - Zakaria Oudjit, responsable des opérations industrielles, le maire de Ploërmel Patrick Le Diffon, le préfet du Morbihan Raymond Le Deun, et le sous-préfet de Pontivy, Mikaël Doré.

Ils étaient en visite, hier, aux Aciéries de Ploërmel industrie. Ils ont assisté à une « coulée » dans les ateliers de la fonderie situés rue du Pardon.

Quoi de mieux qu’une visite à la fonderie des Aciéries de Ploërmel Industrie pour faire le point sur l’avancée du projet de développement de l’usine ? Le préfet du Morbihan Raymond Le Deun, accompagné du sous-préfet de Pontivy Mikaël Doré, a assisté hier à une « coulée » dans les ateliers de la fonderie situés rue du Pardon.Cette découverte de l’usine fut également l’occasion pour le préfet de se montrer rassurant sur l’aboutissement du projet. « Ce dossier est suivi de près. Le carnet de commandes est bon, et même en progression. C’est essentiel. »

Également présent, le maire de Ploërmel Patrick Le Diffon a, de son côté, rappelé que « pour avancer nous avons besoin d’un chiffrage précis des besoins ». De l’avis général, le projet « est bien engagé. Le tour de table montre bien que tous les clignotants sont au vert. »

Une prochaine réunion est prévue en avril avec les responsables de la Région.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet